Contact   Ι    English  Ι   Joignez-vous à l’ACSP   Ι  

Association canadienne de science politique
Canadian Political Science Association

Prix

pagetitlebar

Présentation visuelle



Lauréat 2017 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

Le comité du programme de l’ACSP décernera le Prix de l’ACSP pour une présentation visuelle 2018 lors du Congrès 2018 de l'ACSP.

Pour le mandat du prix, veuillez cliquez ICI.
Communiquez avec le secrétariat de l'Acsp pour soumettre votre proposition.


Lauréats


2017
Rob Currie-Wood (Carleton University)
“Building the Party Franchise: Grassroots Collaboration and the Conservative Party of Canada”


Photo: André Blais (Université de Montréal - membre du jury) et Rob Currie-Wood (Carleton University), Dîner de la présidente de l’ACSP, 31 mai 2017, Dim Sum King, Toronto.

Poster - Rob Currie-Wood (pdf)

Extrait du rapport du jury :
De l’avis du jury, cette présentation visuelle portait sur une question très importante et intrigante : « Pourquoi, en dépit de la réputation qu’a l’Alberta d’être la province la plus conservatrice sur le plan social, les gais et les lesbiennes ont-ils pu adopter légalement des enfants en 1999, soit des années avant de nombreuses autres provinces? ». Maniant l’art des commentaires succincts, Minnett Watchel a créé une présentation visuelle qui s’est distinguée par l’exploitation judicieuse de l’espace disponible, son efficacité visuelle et sa créativité et ainsi réussi à bien expliquer sa méthodologie, son analyse et ses conclusions qui remettent en question les recherches antérieures et ouvrent de nouvelles perspectives.

Finalistes:

Hannah Forsyth (Ontario Legislature Internship Programme)
“Sport as a Kingmaker? How Members of the Ontario Legislature Connect Through Sport”
Présentation visuelle - Hannah Forsyth (pdf)

Shuai Jin (University of Iowa)
“The Impact of the Sampling Procedure on Statistical Inference with Clustered Data: A Comparison of Multiple Methods”

2016
Chance Minnett Watchel (University of Calgary)
“Private Delivery of Public Social Policy in Canada’s Most Socially Conservative Province: Explaining Gay and Lesbian Adoption Policy in Alberta”


Photo: Chance Minnett Watchel (University of Calgary), Peter (Jay) Smith (Athabasca University - président du jury), et Yasmeen Abu-Laban (Présidente de l’ACSP 2016-2017), Dîner du président de l’ACSP, 1 juin 2016, Calgary Zoo Safari Lodge, Calgary

Présentation visuelle - Chance Minnett Watchel (pdf)

Extrait du rapport du jury :
De l’avis du jury, cette présentation visuelle portait sur une question très importante et intrigante : « Pourquoi, en dépit de la réputation qu’a l’Alberta d’être la province la plus conservatrice sur le plan social, les gais et les lesbiennes ont-ils pu adopter légalement des enfants en 1999, soit des années avant de nombreuses autres provinces? ». Maniant l’art des commentaires succincts, Minnett Watchel a créé une présentation visuelle qui s’est distinguée par l’exploitation judicieuse de l’espace disponible, son efficacité visuelle et sa créativité et ainsi réussi à bien expliquer sa méthodologie, son analyse et ses conclusions qui remettent en question les recherches antérieures et ouvrent de nouvelles perspectives.

2015
John R. McAndrews (University of British Columbia)
“How Do Americans React to Legislative Success and Failure?”


John R. McAndrews remercie le prix reçu au Dîner de la présidente de l’ACSP - 3 juin 2015 - Pavillon du Centre national des arts, Ottawa.

Présentation visuelle - John R. McAndrews (pdf)

Extrait du rapport du jury :
Cette présentation visuelle porte essentiellement sur les réactions du public américain aux partis du Congrès lors de succès (ou d’échecs) législatifs associés à ces partis. Le cas choisi par McAndrews, soit ce qu’il qualifie de « mort imminente », puis de « résurrection » de la couverture maladie de l’Affordable Care Act de 2010, est éloquent. Les membres du jury ont estimé que cette recherche apporte une contribution à la discipline en nous permettant de mieux comprendre les partis politiques, les politiques et les instances législatives. Ils ont également été frappés par l’originalité des aspects visuels de cette présentation ainsi que par l’excellence des commentaires et des réponses aux questions qu’a fournis McAndrews.

2014
Aucune présentation visuelle en 2014.

2013
Cameron Anderson (Western University) and Laura Stephenson (Western University)
Political Discussion Networks and Political Activities in Canada

Extrait du rapport du jury :
Intitulée Political Discussion Networks and Political Activities in Canada, l’affiche présente les résultats du premier sondage mené au Canada permettant d’observer les attitudes politiques dans les réseaux sociaux. L’affiche présente des résultats étonnants. Les Canadiens, par exemple, ont un faible niveau de connaissance des préférences partisanes des personnes avec lesquelles ils discutent le plus de politique, en comparaison aux niveaux observés aux États-Unis où des enquêtes semblables ont été menées. Anderson et Stephenson ont aussi trouvé que les désaccords découragent les discussions politiques au sein des réseaux sociaux. Les recherches de Anderson et de Stephenson apportent une contribution importante aux connaissances sur les attitudes politiques des Canadiens.

2012
Randy Besco (Queen's University)
Voting and Visible Minority Candidates in Canada: An Experimental Investigation

Extrait du rapport du jury :
Dans sa présentation visuelle, Randy Besco analyse la question de la discrimination contre les candidats faisant partie de minorités visibles lors d'élections canadiennes. Ses conclusions sont tirées d'une expérience en ligne originale dans le cadre de laquelle 358 étudiants de premier cycle se sont vu demander de choisir entre deux candidats fictifs dont on avait manipulé l'origine ethnique et l'affiliation politique. Le résultat le plus étonnant, c'est que l'appartenance perçue à une minorité visible ne diminuait pas le soutien accordé à un candidat, que son affiliation politique soit indiquée ou non, et que, lorsque l'affiliation politique n'était pas indiquée, il y avait une préférence pour le candidat appartenant à une minorité visible. Dans cette présentation visuelle, Randy Besco explique pourquoi cette expérience a donné de tels résultats et met en relief les besoins de cognition des participants.

2011
Aucune présentation visuelle en 2011.

2010
Tamara A. Small (Mount Allison University)
Twittering Canadian Politics: A Content Analysis of Political Hashtags
Extrait du rapport du jury : Pas disponible

2009
Charles Breton (University of British Columbia)
To Preserve What is Best of the Past: Network of Actors and Identity Analysis of Moral Conservatism in Canada

Extrait du rapport du jury :
Par le biais d’entrevues semi-dirigées, M. Breton se demande si ce qu’il est convenu d’appeler la « droite religieuse » au Canada constitue ou non un mouvement social organisé. Puisant dans les observations et les méthodes de l’analyse de réseaux, Breton confirme la présence de ce qu’il appelle un « réseau de conservatisme moral canadien ». Les membres de ce réseau partagent un « sentiment de solidarité » qui peut être « éveillé quand une question morale vient à l’avant-scène ». Selon Breton, les membres du réseau entretiennent des relations de « haute intensité » et de « haute densité ». Il conclut que le réseau peut « être mobilisé et possède la capacité d’être un mouvement ».

2008
James Cairns (Ryerson University)
Civic Ritual in Era of Politics-As-Usual: Newspaper Coverage of the Legislative Opening in Ontario, 1945-2007

Extrait du rapport du jury :
Cette présentation visuelle porte sur une question importante : l’évolution de la couverture médiatique d’un moment clé de la vie parlementaire, soit l’ouverture d’une session. Le jury a été impressionné par la présentation visuelle de cette communication, la solidité de ses bases théoriques et méthodologiques, la profondeur de l’analyse de la période choisie et la pertinence des résultats obtenus, lesquels peuvent aider à expliquer l’évolution des opinions des citoyens au sujet des institutions politiques.

2007
Paul Fairie (University of Calgary)
God Only Knows: The Canadian Catholic Voter in Comparative Context

Extrait du rapport du jury :
Cette présentation visuelle aborde une question importante pour la science politique canadienne et propose une explication plausible à une énigme qui existe depuis longtemps. Le jury estime que cette présentation visuelle vient enrichir la littérature sur le sujet et que le format choisi était très efficace.

2006
Frédéric Bastien (Université de Montréal)
Stay Tuned! Infotainment and Viewers' Behaviour in Quebec

Extrait du rapport du jury :
Stay Tuned! Infotainment and Viewers' Behaviour in Quebec explique par le biais d’une présentation visuelle percutante pourquoi des citoyens continuent à s’intéresser à des émissions d’information sur la politique à la télévision tandis qu’au même moment le nombre d’émissions de divertissement va en augmentant. Frédéric Bastien fournit un résumé clair de données ayant trait aux réponses des téléspectateurs à des émissions d’information.

Prix de l'ACSP en relations internationales



Lauréate 2017 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2017



L'Association canadienne de science politique annonce le sixième concours biennal en vue de la remise du Prix de l’ACSP en relations internationales. Le prix a été créé pour reconnaître la contribution des politologues canadiens à l'étude des relations internationales. Grâce à ce prix, l’Association canadienne de science politique souhaite reconnaître les travaux exceptionnels réalisés par des Canadiens dans ce domaine.

  • Le Prix de l’ACSP en relations internationales sera accordé au meilleur livre publié en français ou en anglais dans le domaine des relations internationales.

  • Pour être admissible, un livre peut avoir été rédigé par un auteur, une auteure ou plusieurs auteurs. Les manuels scolaires, les livres publiés sous la direction d'une personne ou d'une équipe, les collections d'essais, les traductions et les mémoires ne seront pas admissibles.

  • Un livre soumis pour le Prix de l’ACSP en relations internationales ne peut être soumis pour un autre prix de l’ACSP au cours de la même année ou de toute année subséquente.

  • Dans le cas d'un livre ayant un seul auteur, ce dernier doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans le cas d'un livre ayant plusieurs auteurs, au moins l'un d'entre eux doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans un cas comme dans l'autre, la cotisation doit parvenir au secrétariat de l'ACSP avant la date limite fixée pour soumettre les livres.

  • Un jury a été formé par l'Association canadienne de science politique, qui administre ce prix.

  • Pour le prix de 2017, la date du copyright du livre doit être 2015 ou 2016.

  • La date limite pour soumettre un livre est le 10 décembre 2016. Les livres publiés entre le 11 décembre et le 31 décembre sont admissibles à la condition que les membres du jury soient informés de la date de l’envoi.

  • Le nom du lauréat, de la lauréate ou des lauréats sera annoncé lors du congrès annuel 2017 de l'Association canadienne de science politique.

  • Le lauréat, la lauréate ou les lauréats recevra/recevront une plaque commémorative et la série de livres soumis au secrétariat de l’ACSP pour le prix 2017. S’il y a plusieurs lauréats, les livres seront partagés.

  • Pour proposer un livre, un exemplaire doit être envoyé directement à chaque membre du jury du prix aux adresses postales/de courriel fournies; un exemplaire ou une copie électronique doit également être envoyé au secrétariat de l’ACSP. Un livre peut être soumis par l’auteur (ou les auteurs), l’éditeur ou un membre du jury. Les colis ou les courriels doivent être clairement identifiés au moyen de la mention Livre soumis au jury du Prix de l'ACSP en relations internationales.

Lauréats



2017
Juliet Johnson
Priests of Prosperity: How Central Bankers Transformed the Postcommunist World. Ithaca and London: Cornell University Press.


Photo: Antonio Franceschet (University of Calgary – membre du jury) et Juliet Johnson (McGill University), Dîner de la présidente de l’ACSP, 31 mai 2017, Dim Sum King, Toronto.

Extrait du rapport du jury :
Par cette contribution majeure à l’étude de l’économie politique internationale et des transitions postcommunistes en Europe centrale et de l’Est, Juliet Johnson jette un nouvel éclairage sur la puissante influence d’un réseau transnational de banques centrales. Son analyse révèle comment ce réseau a converti une nouvelle génération de responsables de banques publiques aux idées occidentales dominantes au sujet du rôle indépendant des banques centrales dans la gestion des économies capitalistes. Les conclusions de Johnson émergent d’une riche tapisserie de données probantes, tirées notamment d’entrevues exhaustives menées dans dix-sept pays. L’analyse empirique méticuleuse de l’auteure s’inscrit dans un cadre conceptuel et théorique novateur. Situé dans le tumulte de transitions économiques et politiques majeures à partir d’économies planifiées et dans la crise financière mondiale récente, Priests of Prosperity saura intéresser un grand nombre de lecteurs dans de nombreuses disciplines.



2015
Eric Helleiner
Forgotten Foundations of Bretton Woods: International Development and the Making of the Postwar Order. 2014 Ithaca ; London: Cornell University Press.


Eric Helleiner remercie le prix reçu au Dîner de la présidente de l’ACSP - 3 juin 2015 - Pavillon du Centre national des arts, Ottawa.

Extrait du rapport du jury :
Dans ce livre, Eric Helleiner présente une réinterprétation majeure de la naissance de l’ordre d’après-guerre et de la place importante du développement international à son début. Puisant dans de nouvelles ressources archivistiques, Helleiner démontre de manière convaincante que la réconciliation du multilatéralisme libéral avec les priorités en matière de développement déterminées par les gouvernements du Sud était au cœur des préoccupations des architectes de Bretton Woods. Son analyse détaillée et particulièrement pointue sur le plan théorique remet habilement en question les idées reçues sur les origines des pratiques en matière de développement nord-sud et établit des liens non reconnus jusqu’ici entre Bretton Woods, le nouvel ordre économique international et le G-20. Rappelant le contexte historique tout en demeurant pertinent pour les politiques de développement contemporaines, cet ouvrage rédigé dans un langage exceptionnellement clair et accessible contribue d’une manière remarquable à l’avancement du savoir. Forgotten Foundations of Bretton Woods sera sûrement lu, entre autres, par un large éventail d’historiens, d’économistes et de politologues, et ne manquera pas d’avoir un large impact.



2013
Frank P. Harvey
Explaining the Iraq War: Counterfactual Theory, Logic and Evidence. Cambridge: Cambridge University Press, 2012, 349 p.

Extrait du rapport du jury :
À l’aide d’arguments contrefactuels sophistiqués, Frank Harvey présente une réinterprétation imaginative, audacieuse et décapante de l’invasion de l’Iraq par les États-Unis en 2003. Fondant son analyse sur un vaste éventail de sources documentaires et d’autres preuves empiriques, il remet systématiquement en question et démolit les explications qui sont habituellement données pour cette guerre et qui, essentiellement, en situent la cause au sein de l’administration de George W. Bush. Ce livre contribue de manière importante à notre compréhension de la guerre de 2003, un conflit dont les effets continuent à se faire ressentir au niveau de la politique internationale et, surtout, il démontre comment la dépendance au chemin emprunté (« path dependence ») et la théorie contrefactuelle, appliquées avec rigueur et imagination, peuvent approfondir notre compréhension des relations internationales.

2011
Vincent Pouliot
International Security in Practice: The Politics of NATO-Russian Diplomacy (Cambridge University Press, 2010)

Extrait du rapport du jury :
Avec International Security in Practice, Vincent Pouliot apporte une contribution substantielle à la théorie dans le domaine des relations internationales en général et de l’étude de la sécurité internationale en particulier. Pouliot expose une « logique de l’utilité »; s'appuyant sur les travaux de Pierre Bourdieu, il élargit la théorie constructiviste et élabore une « théorie de la pratique des communautés de sécurité ». L’application que fait Pouliot de la théorie à la pratique dans son analyse des relations après la guerre froide entre la Russie et les alliés de l'OTAN éclaire considérablement cette période et sert de prototype aux chercheurs qui se penchent sur le développement des communautés de sécurité dans d'autres contextes historiques et régionaux. Avec ce travail initial d’une telle portée et d’une telle finesse, Pouliot s'impose comme un chef de file dans son domaine.

2009
Alain Noël and Jean-Philippe Thérien
Left and Right in Global Politics (Cambridge University Press, 2008)

Extrait du rapport du jury :
Noël et Thérien donnent à réfléchir en faisant valoir qu’il faut prendre au sérieux la division entre la gauche et la droite dans l’étude de la politique à l’échelle planétaire. Ils nous présentent une analyse historique fouillée du rôle joué par les politiques de la gauche et de la droite à l’échelle internationale et s’appuient sur de nombreuses données empiriques comparatives pour mettre en lumière l’importance de la droite et de la gauche dans les débats actuels sur la pauvreté et le développement ainsi que sur des sujets comme la politique de l’identité, la guerre contre le terrorisme et les préoccupations écologiques à l’échelle mondiale. Au lieu d’imaginer un nouveau cadre conceptuel pour analyser le politique internationale, les auteurs démontrent d’une manière convaincante la pertinence toujours actuelle de l’ancienne dichotomie centrée sur des contestations universelles de ce que signifie l’égalité. Cet ouvrage rappelle candidement aux chercheurs la nécessité de faire preuve de plus de transparence au sujet de la nature partisane des débats politiques, y compris ceux qui existent entre les chercheurs, et l’importance de prendre mieux en compte la façon dont la division entre la gauche et la droite éclaire la politique à l’échelle planétaire, notamment les enjeux et les désaccords internationaux. Il s’agit d’un livre original dont tireront grand profit un vaste éventail d’étudiants et chercheurs.

Prix Vincent-Lemieux



Lauréate 2017 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2017



PUL Logo

L'Association canadienne de science politique annonce le onzième concours biennal en vue de la remise du Prix Vincent-Lemieux. L'Acsp décernera ce prix, qui doit son nom à un éminent politologue, le professeur Vincent Lemieux de l'Université Laval, à l'auteur, homme ou femme, de la meilleure thèse de doctorat en science politique soumise, en anglais ou en français, à une institution canadienne en 2015 ou en 2016. Le Prix Vincent-Lemieux est rendu possible grâce à l'appui financier de Les Presses de l’Université Laval.



  • Le Prix Vincent-Lemieux sera décerné à la thèse de doctorat, en français ou en anglais, en science politique qui, par son excellence, mérite d'être publiée sous la forme d'un livre ou d'articles.

  • Une thèse est admissible seulement après que l’unité d’enseignement où elle a été défendue nous a soumis le nom de l'auteur ou de l'auteure. Une unité au sein de laquelle cinq thèses ou moins ont été défendues au cours de la période de deux ans peut soumettre le nom d'un candidat. Si le nombre de thèses défendues se situe entre six et dix pour la même période, alors l’unité peut soumettre deux noms de candidat. Si le nombre de thèses défendues est supérieur à dix, l’unité peut soumettre trois noms de candidat. Les unités d’enseignement canadiennes en science politique, en politiques publiques, en affaires internationales ou dans des domaines connexes ont le droit de soumettre des noms de candidat à la condition qu’elles soient des membres institutionnels de l’Acsp. Dans le cas d’unités interdisciplinaires, seules les thèses en science politique défendues au cours de la période de deux ans peuvent compter dans le nombre total de candidats qu’une unité a le droit de soumettre.

  • Les thèses d’une longueur d’un article scientifique sont les bienvenues.

  • Un jury a été formé par l'administratrice du prix, l'Association canadienne de science politique.

  • Pour le prix de 2017, la thèse doit avoir été défendue en 2015 ou en 2016.

  • La date limite pour soumettre les copies des thèses est le 15 janvier 2017.

  • Le nom du lauréat ou de la lauréate sera annoncé lors du congrès annuel 2017 de l'Acsp.

  • Le lauréat ou la lauréate recevra un certificat commémorative et un chèque au montant de 1 000 $.

  • Les directeurs ou directrices d'unité sont invités à envoyer par courriel chaque thèse de doctorat à chacun des membres du jury aux adresses de courriel fournies; les thèses doivent également être envoyées par courriel au bureau de l’ACSP. Les courriels doivent être clairement identifiés au moyen de la mention Thèse soumise au jury du Prix Vincent-Lemieux. Il incombe aux directeurs ou directrices d'unité de fournir une copie papier à n’importe lequel membre du jury qui en fait la demande.

Association canadienne de science politique - cpsa-acsp@cpsa-acsp.ca
Luke Ashworth (Memorial University) - lashworth@mun.ca
Linda Cardinal (Présidente, Université d'Ottawa) - linda.cardinal@uottawa.ca
Mireille Paquet (Concordia University) - mireille.paquet@concordia.ca



Lauréats



2017
Sule Bayrak
Contextualizing Discretion: Micro-dynamics of Canada’s Refugee Determination System’, Université de Montréal.


Sule Bayrak (Université de Montréal), Dîner de la présidente de l’ACSP, 31 mai 2017, Dim Sum King, Toronto.

Extrait du rapport du jury :
Dès la première ligne de l’introduction – où l’auteure décrit la rencontre entre un avocat et un revendicateur du statut de réfugié –, cette dissertation nous plonge au cœur de son sujet. À l’aide de méthodologies ethnographiques (incluant la théorie sur les fonctionnaires de première ligne ou la « Street Level Bureaucracy »), cette recherche explore le travail de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié (CISR) du Canada. Elle met en évidence que, même dans des environnements où des règles strictes gouvernent le pouvoir discrétionnaire des agents, il est en pratique difficile d’empêcher les agents d’interpréter leurs objectifs et leurs rôles de différentes manières. Résultat : la CISR prend des décisions divergentes au sujet des demandeurs d’asile.



2015
Paul May
Droits individuels et redéfinition de la laïcité : le cas des tribunaux d’arbitrage religieux en Ontario – École des Hautes Études en Sciences Sociales (Paris) et UQAM (Montréal).


Paul May remercie le prix reçu au Dîner de la présidente de l’ACSP - 3 juin 2015 - Pavillon du Centre national des arts, Ottawa.

Extrait du rapport du jury :
La thèse s’inscrit dans une démarche à la fois philosophique et sociologique. Dans le premier volet, après avoir fait un tour d’horizon des fondements historiques du processus de laïcisation / sécularisation en Occident (et au Canada), elle présente une analyse critique, approfondie et détaillée des philosophes dits de la reconnaissance (Taylor, Parekh et Kymlicka) en fonction de la manière dont ils articulent les droits individuels et ceux des groupes religieux dans leurs théories respectives du multiculturalisme. Dans le second volet, elle s’intéresse à la controverse survenue en Ontario autour de la mise en place de tribunaux d’arbitrage religieux. L’analyse repose sur une méticuleuse étude de la controverse sur l’Islam dans ce contexte et des débats identitaires qu’il a nourri, influencé par un courant d’islamophobie, l’essentialisation de la charia via une vision orientaliste de la religion musulmane, les critiques du multiculturalisme et l’appel aux principes de la laïcité comme marqueur identitaire face à l’Islam. Elle fait état de la mobilisation des acteurs sociaux, leur articulation entre les droits individuels et la délégation de droits aux groupes religieux. Les arguments avancés par ces acteurs sont fidèlement et finement analysés et confrontés à la littérature en science politique, anthropologie et sociologie. Il s’agit d’une thèse remarquablement riche, de par sa profondeur théorique et la puissance de son analyse empirique. L’enjeu de la laïcité est discuté à la lumière des différents courants de pensée au sein du libéralisme. Son analyse des débats ayant entouré le dépôt du rapport Boyd portant sur les tribunaux d’arbitrage religieux en Ontario montre que le véritable débat portant moins sur la question des droits individuels que sur la place de l’Islam au sein de la société canadienne, l’extrême fragmentation des positions exprimées par les musulmans et, plus particulièrement, la mobilisation des musulmanes elles-mêmes. Finalement, elle propose une éclairante réflexion portant sur la manière de concilier les principes de la laïcité à la nécessaire reconnaissance du pluralisme religieux.

2013
Gabriel Eidelman (University of Toronto)
Landlocked: Politics, Property, and the Toronto Waterfront, 1960-2000

Extrait du rapport du jury :
Voici, en politique urbaine, une dissertation sur le développement de la zone riveraine de Toronto. Cette thèse de doctorat constitue une excellente étude de cas sur la gouvernance multi-niveaux . L’analyse et les conclusions de l’auteur vont à l’encontre de ce à quoi on s’attendrait. D’après des expériences vécues ailleurs dans le monde, la présence de nombreux terrains publics devrait faciliter les projets de réaménagement urbain. C’est l’inverse à Toronto. Plutôt que de créer des solutions novatrices en réseau, la gouvernance multiniveaux engendre un enchevêtrement de responsabilités et des imbroglios liés aux décisions conjointes. Cette thèse de doctorat se distingue par sa concision, tant dans la présentation des données que dans l’analyse qui la suit. Elle comprend de multiples entrevues, une recherche fouillée dans les archives et des données géospatiales. Au-delà la politique urbaine, l’auteur vient enrichir la littérature sur la mise en place des politiques. Cette dissertation sur la gouvernance canadienne montre comment une étude de cas peut s’insérer dans une vaste documentation internationale sur le plan de la théorie et des politiques.

2011
Netina Tan (University of British Columbia)
Access to Power: Hegemonic Party Rule In Singapore and Taiwan

Extrait du rapport du jury :
Natina Clara Tan se demande pourquoi le People’s Action Party à Singapour a réussi à conserver son pouvoir hégémonique alors que le Kuomintang à Taïwan a cédé le pas aux forces en faveur de la démocratisation. Elle fait valoir de façon convaincante l’importance de la cohésion de l’élite et de la coordination stratégique des biens communs ainsi de la restriction des libertés politiques et civiles en tant que variables clés dans l’établissement et le maintien d’un système politique hégémonique. Tan construit son modèle analytique en combinant la perspective institutionnelle historique et une analyse comparative soigneusement structurée. À l’aide d’entrevues, de données d’enquêtes et de récits historiques, Tan offre une analyse détaillée des décisions, pratiques et circonstances qui ont façonné l’évolution des deux partis. Elle fournit une description perspicace et percutante de l’importance de la succession des élites dans l’organisation des partis pour la promotion de la démocratie ou son rejet. Sa conclusion – la démocratie à l’intérieur d’un parti a un effet délétère sur la cohésion du parti – trouve des applications au-delà de ces deux études de cas.

2009
Vincent Pouliot (University of Toronto)
Security Community In and Through Practice: The Power Politics of Russian-NATO Diplomacy

Extrait du rapport du jury :
La thèse de doctorat de Vincent Pouliot est remarquable à plus d’un titre. Elle puise dans un vaste éventail de théories dans des domaines allant des relations internationales à la sociologie du savoir. Elle s’appuie sur une recherche méticuleuse, incluant des entrevues réalisées en Amérique du Nord, en Europe de l’Ouest et en Russie. Elle est rédigée dans un style élégant. L’analyse empirique de l’évolution des relations entre la Russie et l’OTAN après la guerre froide est très convaincante. Qui plus est, cette thèse est très novatrice par les théories qu’elle avance. Elle ouvre des perspectives théoriques nouvelles tant par son analyse des communautés de la sécurité avant la formation d’une identité collective que par sa description pointue de la priorité du savoir pratique et des habitus sur le raisonnement conséquentialiste et normatif. Somme toute, l’auteur fait grandement progresser du point de vue méthodologique la théorie constructiviste et les relations internationales en général, notamment en développant la méthode du subjectivisme de manière à interpréter le comportement des intervenants (internationaux).

2007
Ellen Gutterman (University of Toronto)
On Corruption and Compliance: Explaining State Compliance with the 1997 OECD Anti-Bribery Convention

Extrait du rapport du jury :
Dans cette thèse de doctorat, Ellen Gutterman fournit une analyse saisissante des raisons pour lesquelles des États choisissent de se conformer ou de ne pas se conformer à d’importantes normes et ententes internationales. Pour ce faire, elle compare les réponses de quatre pays relativement semblables (les États-Unis, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni) à la Convention contre la corruption de 1997 de l’OCDE. Elle propose une interprétation théorique originale de l’énigme de la (non)conformité des pays en mettant l’accent sur des considérations non matérialistes quant à la façon dont une norme internationale trouve son expression dans des contextes normatifs et politiques particuliers au sein d’un pays. Ses idées théoriques s’appuient sur des études de cas fouillées. La finesse de sa théorie et de sa méthodologie, son excellente analyse basée sur des cas et sa présentation convaincante expliquent le caractère exceptionnel de cette thèse de doctorat dans un domaine de grand intérêt et fort important pour les relations internationales.

2005
Steven Lecce (University of Western Ontario)
Liberal Equality: A Contractual Defence

Extrait du rapport du jury :
Cette thèse de doctorat tente de sauver le pluralisme libéral et, par conséquent, la démocratie libérale des perfectionnistes qui aimeraient privilégier certains intérêts et valeurs par rapport à d’autres. La thèse est admirable à maints égards : rédaction lucide, analyse soignée et systématique et contribution originale au débat en cours sur le libéralisme. Elle offre également un excellent survol de l’histoire de la pensée libérale par la présentation de trois débats majeurs : Locke versus Proast, Mill versus Stephen et Hart versus Devlin. L’argument en faveur de la neutralité éthique dans la sphère publique donne particulièrement à réfléchir aux Canadiens, qui vivent dans une société présentant une diversité peu commune et où règne néanmoins la paix.

2003
Cornelius Chipoma (University of Toronto)
Beyond Participation: Mapping the Institutional Dimensions of Collective Action in Zambia

Extrait du rapport du jury :
La thèse de doctorat de Cornelius Chipoma sur l’action collective en Zambie foisonne d’idées et dérive de recherches exhaustives sur le terrain. Le nombre d’études sur le terrain qu’il a effectuées est vraiment remarquable et digne d’être souligné. L’auteur fournit une solide justification théorique de son choix de cas et traite en détail de divers points de vue théoriques sur l’autonomisation, l’analyse institutionnelle et le capital social, faisant ainsi une contribution théorique originale à travers le concept de « capital politique ». Les études de cas démontrent le rôle crucial que joue le leadership dans l’action collective. Audacieuse de par son champ d’étude et son mode de réalisation, cette thèse de doctorat comporte d’importantes implications pour le mode d’administration et de mise en œuvre des programmes d’aide.

2003
Martin Horak (University of Toronto)
Institutional Change and Post-Communist Government Performance

Extrait du rapport du jury :
La thèse de doctorat de Martin Horak sur le rendement des gouvernements postcommunistes est un modèle du genre en politique comparée. En abordant ce sujet extrêmement important, il fournit un argument théorique convaincant en faveur d’un moyen terme entre les points de vue de la « structure de l’État » et de l’« héritage postcommuniste » sur une gouvernance démocratique efficace. Les études de cas sont bien choisies dans la mesure où elles maximisent la portée d’une étude de la gouvernance dans une seule ville. L’auteur fait bon usage du matériel tiré des entrevues et fournit l’une des meilleures analyses tout en déduisant dans ses conclusions des implications pour d’autres recherches.

2001
Elizabeth Louise Moore (University of Toronto)
Science, Internationalization and Policy Networks: Regulating Genetically-Engineered Food Crops in Canada and the United States, 1973-1998

Extrait du rapport du jury :
Un exposé bien rédigé et faisant le tour d’une importante question de politique. Des concepts pointus appliqués méthodiquement à une étude de cas complexe. La force de cette thèse de doctorat repose sur la clarté de sa présentation. La dimension comparative est solide et d’une grande valeur informative. La chronologie historique et les adaptations des politiques sont présentées de main de maître. Le matériel est complexe, mais subtilement intégré dans l’analyse politique. Les sources sont indiscutables.

1999
Jean-Rodrigue Paré (Queen's University)
La nation, la culture et la science. Les visages de l'engagement dans l'oeuvre de Max Weber

Extrait du rapport du jury :
Cette thèse qui porte sur l'engagement dans l'oeuvre de Max Weber propose une lecture particulièrement stimulante de la contribution de Weber en empruntant un angle de lecture peu usuel. Pour l'essentiel, l'auteur souligne les relations entre l'engagement politique et la science dans l'oeuvre et insiste sur le fait que ces deux dimensions se supportent mutuellement. Pour appuyer cette thèse, Jean-Rodrigue Paré revient aux écrits de jeunesse de Weber dans lesquels il est proposé que la science doit se placer au service de la nation. Par la suite, la démarche de Weber, avec le tournant du siècle, se fondera sur une philosophie de l'engagement. Au bout du compte, il en ressort une sociologie de l'action rationnelle, fondée sur la normativité de la conséquence logique comme condition d'un engagement efficace.

Le jury a considéré que l'auteur développe un examen attentif de la progression de l'oeuvre de Weber, en fonction des thématiques et de son inscription dans l'environnement social et politique. L'argumentation est systématique et serrée et l'auteur montre une connaissance fine de l'oeuvre ainsi qu'une très grande capacité analytique en histoire de la pensée. L'auteur démontre une très bonne connaissance d'au moins trois langues. Il s'agit d'une contribution certaine en histoire de la pensée dont les qualités en fonction de la publication sont évidentes. Le jury a remarqué que trop peu d'études sont menées en philosophie politique et est fier d'encourager des travaux en ce domaine. La thèse primée a ceci de particulier d'être rédigée en français dans une université anglophone. Le jury félicite l'auteur pour le caractère innovateur de sa réflexion et pour l'intérêt de son travail pour la publication d'un livre.

Prix John-McMenemy



Lauréat 2017 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

L'Association canadienne de science politique et la Société québécoise de science politique sont heureuses d'annoncer la tenue du dix-huitième concours en vue de la remise du Prix John-McMenemy, qui sera décerné à l'auteur ou aux auteurs du meilleur article, en français ou anglais, publié dans le volume 50 de la Revue canadienne de science politique. Le lauréat recevra ou les lauréats recevront cinq adhésions à l’Association canadienne de science politique et à la Société québécoise de science politique pour l'année 2018 à distribuer à cinq étudiants.

Le prix a été créé afin de rendre hommage à l'ancien directeur administratif de la Revue, M. John McMenemy, de l'Université Wilfrid-Laurier qui, entre 1977 et 2004 a grandement contribué au succès de la revue de l'Association et de la Société. La Revue canadienne de science politique, publiée quatre fois par année, respecte les normes internationales les plus élevées; elle est distribuée à plus de 2 000 chercheurs et institutions universitaires à travers le monde entier.

Le jury sera normalement formé de deux codirecteurs de la Revue et d’un membre du conseil d’administration de l’ACSP. Durant les années où la direction de Revue change, les nouveaux codirecteurs auront cette responsabilité. Un membre du jury sera nommé président du jury.

Le lauréat du prix John-McMenemy sera dévoilé lors du congrès 2018 de l'Association canadienne de science politique.

Membres du jury du prix 2018 :
Sophie Bourgault (Université d'Ottawa, Membre du Conseil d'administration)
Mélanie Bourque (Université du Québec en Outaouais, Codirectrice)
Brenda O'Neill (University of Calgary, Codirectrice)


Lauréats


2017
Paul Nadasdy
First Nations, Citizenship and Animals, or Why Northern Indigenous People Might Not Want to Live in Zoopolis,” 49:1, 1-20.


Photo: Graham White (University of Toronto – membre du jury) et Christopher Alcantara (University of Western Ontario - en représentation de Paul Nadasdy), Dîner de la présidente de l’ACSP, 31 mai 2017, Dim Sum King, Toronto.

Extrait du rapport du jury :
Cette analyse originale et exhaustive porte sur le modèle des relations hommes-animaux proposé récemment dans Zoopolis: A Political Theory of Animal Rights de Donaldson et Kymlicka du point de vue des autochtones du Nord canadien. Combinant des études anthropologiques avec une analyse des régimes de citoyenneté qui ont émergé de revendications territoriales globales réglées et d’ententes sur l’autonomie gouvernementale, Nadasdy remet en question l’universalité, selon Donaldson et Kymlicka, de leur interprétation de la société humaine. L’auteur soutient que le libéralisme implicite de Zoopolis et ses hypothèses au sujet des assises territoriales de l’organisation politique humaine ne sont pas valides pour certaines populations autochtones du Nord. En comparant des visions du monde autochtones – notamment leur compréhension des relations entre les humains et les animaux – avec la perspective étatique libérale de Zoopolis, Nadasdy soulève des questions complexes et importantes non seulement dans le domaine de la théorie politique, mais aussi sur la place des peuples et de la pensée autochtones dans le régime canadien.


2016
Christopher Alcantara et Adrienne Davidson
Negotiating Aboriginal Self Government Agreements in Canada, 48(03): 553-575


Photo: Fiona MacDonald (University of the Fraser Valley – membre du jury), Adrienne Davidson (University of Toronto), Christopher Alcantara (University of Western Ontario) et Yasmeen Abu-Laban (Présidente de l’ACSP 2016-2017), Dîner du président de l’ACSP, 1 juin 2016, Calgary Zoo Safari Lodge, Calgary

Extrait du rapport du jury :
Cet article présente de façon originale les facteurs complexes qui entrent en jeu dans les négociations sur l’autonomie gouvernementale des autochtones au Canada, notamment en ce qui concerne les Inuvialuits. Bien que les Inuvialuits aient été le deuxième groupe au Canada à signer un traité moderne en 1984, ils n’ont pas encore conclu l’accord sur l’autonomie gouvernementale initiée en 1996. Puisant dans la littérature existante à propos des négociations sur les revendications territoriales, de l’autonomie gouvernementale des autochtones et de l’institutionnalisme historique, Alcantara et Davidson analysent diverses sources primaires et secondaires et font valoir que plusieurs facteurs institutionnels et non institutionnels ont empêché les Inuvialuits de mener à bien les négociations sur leur autonomie gouvernementale avec la Couronne. Ces facteurs incluent des éléments institutionnels, comme le mode d’évolution des revendications territoriales et des politiques en matière d’autonomie gouvernementale au fil des ans ainsi que le tempo et la nature du transfert des pouvoirs aux territoires, auxquels s’ajoutent des facteurs non institutionnels, comme la nature de l’intégration des communautés inuvialuites et non inuvialuites dans la région.

2015
Jerald Sabin
A« Contested Colonialism: Responsible Government and Political Development in Yukon », 47(02): 375-396


Jerald Sabin remercie le prix reçu au Dîner de la présidente de l’ACSP - 3 juin 2015 - Pavillon du Centre national des arts, Ottawa.

Extrait du rapport du jury :
L’article de Sabin puise dans la littérature coloniale sur les pionniers afin d’examiner le cas historique unique du mouvement politique des pionniers au Yukon et de ses demandes visant à obtenir un gouvernement responsable. Sabin propose ainsi un cadre de ‘colonialisme contesté’ afin de mettre en lumière comment les mouvements de colons dans les années 1960 et 1970 ont réussi à exploiter leur double statut de colonisateurs et de colonisés dans leurs demandes visant à obtenir un gouvernement responsable au Yukon. Mettant à profit des opportunités discursives, structurelles et politiques, les leaders de la population de colons non autochtones se sont servis de ce statut non seulement pour se mobiliser contre le gouvernement fédéral, mais aussi pour s’opposer aux revendications territoriales des populations autochtones. Plutôt que de limiter l’analyse à l’exploration de la relation entre les populations autochtones, la Couronne et le gouvernement fédéral, Sabin défend la position, en termes très convaincants, que nous devons explorer plus soigneusement le rôle joué par les mouvements de colons et l’influence qu’ils ont exercée sur les processus politiques dans le nord du Canada afin de bien comprendre la marginalisation des populations autochtones.

2014
Paul Saurette (Université d'Ottawa) et Kelly Gordon (Université d'Ottawa)
Arguing Abortion: The New Anti-Abortion Discourse in Canada
Revue canadienne de science politique 46:1

Extrait du rapport du jury :
La nature du discours contemporain contre l’avortement au Canada, tel est le sujet de cet article original et fascinant de Paul Saurette et de Kelly Gordon. Faisant appel à la fois à une analyse quantitative et qualitative, les auteurs démontrent qu’une nouvelle rhétorique anti-avortement est en train de changer le paysage culturel de notre pays. Allant bien au-delà des comptes rendus coutumiers, cette recherche apporte la preuve que le nouveau discours présente l’avortement comme anti-féminin, supplantant ainsi les points de vue traditionnels accordant le statut de personne au fœtus. Cet article aurait sa place dans plusieurs plans de cours, notamment des cours sur les médias et la politique, les femmes et le droit, la condition féminine et les politiques publiques. Les auteurs viennent nettement changer notre façon de percevoir le comportement des lobbyistes anti-avortement dans ce domaine politique litigieux.

2013
Frank P. Harvey (Dalhousie University)
President Al Gore and the 2003 Iraq War: A Counterfactual Test of Conventional 'W'isdom
Revue canadienne de science politique 45:1

Extrait du rapport du jury :
Voici un exemple remarquable d’une analyse contrefactuelle portant sur la validité d’interprétations politiques largement répandues et nous permettant de mieux saisir, sur le plan théorique, des décisions cruciales. Harvey examine rigoureusement l’acceptation presque universelle de ce qu’il appelle un ‘néoconisme’ – à savoir que la décision de l’administration Bush de partir en guerre contre l’Iraq en 2003 découlait d’un programme idéologique, de priorités malavisées, de tromperies et de stratégies ambitieuses. Utilisant un vaste éventail de sources de données, Harvey démontre de façon convaincante que, si Al Gore avait remporté les élections présidentielles en 2002, il aurait réagi vis-à-vis de l’Iraq en grande partie comme George W. Bush. Peu importe ce que l’on pense de l’administration Bush et de la guerre en Iraq, cette analyse incisive est une lecture incontournable.

2012
Fiona MacDonald (University of Manitoba)
Indigenous Peoples and Neoliberal ‘Privatization’ in Canada: Opportunities, Cautions and Constraints
Revue canadienne de science politique 44:2

Extrait du rapport du jury :
In this innovative study, MacDonald explores the significant challenges of Indigeneous governance in light of growing demands for justice and progressive change. Arguing that state responses to Indigenous demands are now framed within a neoliberal context, MacDonald contends that this approach is highly regressive and unlikely to result in truly transformative change. Neoliberalism is suggested to shift social policy from a holistic, capacity-building exercise for Aboriginal governance to a significantly narrower terrain that is counter-productive for Indigenous autonomy. Using narrative and discourse analysis and the case of child welfare devolution in Manitoba, MacDonald contends that neoliberalism, because it shifts contentious issues out of the public sphere and limits collective dialogue, is counter-productive for facilitating just Indigenous-state relations.

2011
Antoine Bilodeau (Concordia University), Stephen White (University of Regina) et Neil Nevitte (University of Toronto)
The Development of Dual Loyalties: Immigrants’ Integration to Canadian Regional Dynamics
Revue canadienne de science politique 43:3

Extrait du rapport du jury :
Cet article porte sur un sujet d’actualité extrêmement important dans la vie politique canadienne: l’interaction entre le régionalisme, les loyautés doubles et l’immigration. Selon les auteurs, les nouveaux immigrants ont davantage tendance à développer des loyautés orientées davantage du côté fédéral que la population locale de la province, bien qu’au Québec, cette relation soit façonnée par le choix linguistique des immigrants. Voici un autre excellent article qui fournit un soutien empirique impressionnant à l’égard d’une question majeure qui donne à réfléchir et qui est si importante pour l’étude et la compréhension de la vie politique canadienne. L’un des points forts de cet article, en comparaison d’autres publications récentes sur des sujets semblables, est le fait qu’il n’esquive pas les dimensions complexes qui rendent l’analyse des données plus difficile. L’autre point fort, c’est que les auteurs vont plus au fond des choses en décrivant la situation particulière du Québec en ce qui concerne les doubles loyautés des immigrants.

2010
Matthew Kerby (Memorial University of Newfoundland)
Worth the Wait: Determinants of Ministerial Appointments in Canada, 1935 - 2008
Revue canadienne de science politique 42:3

Extrait du rapport du jury :
L’étude de Kerby sur les facteurs qui entrent en jeu dans une nomination au cabinet fédéral est rafraîchissante et arrive à point nommé. L’article se fonde sur un ensemble de données originales et témoigne d’une méthodologie raffinée; le traitement rend le cas canadien vraiment comparable. L’auteur fournit la première évaluation en bonne et due forme de l’impact relatif de divers facteurs, comme le sexe, l’âge, la scolarité, la durée du mandat au parlement et dans le cabinet, le pourcentage des voix recueillies lors des élections et la région, sur les probabilités qu’un député soit nommé au cabinet. Rédigé avec clarté, cet article important et original présente des données techniques d’une manière facile à comprendre et ouvre un nouveau chapitre dans l’étude d’une institution politique fondamentale.

2009
Debra Elizabeth Thompson (University of Toronto)
Is Race Political?
Canadian Journal of Political Science 41:3

Extrait du rapport du jury :
L’article exceptionnel de Debra Thompson est le premier texte sur la race en science politique que publie la Revue depuis le message annuel du président de Vince Wilson de 1993. Selon Thompson, cela illustre une ‘déconnexion fondamentale’ entre « la réalité sociale et la réalité démographique du Canada, qui démontre l’importance de la race et le silence de la science politique anglocanadienne vis-à-vis à la fois de la conceptualisation de la race comme produit politique et de l’incorporation de la race en tant que variable explicative importante dans l’analyse de phénomènes politiques ». (525)

Thompson démontre brièvement la nature politique de la race au Canada, puis explore des explications possibles de la rareté des écrits sur la race en science politique par rapport à d’autres sciences humaines. De nombreux Canadiens anglais considèrent toujours la race comme un problème qui s’arrête à la frontière canado-américaine et Thompson conclut que l’apparition de la race comme descripteur dans seulement 1,6 % des articles parus dans grandes trois revues de science politique est 'honteuse'. Son analyse prend en outre au sérieux les difficultés qu’ont eues dans le passé des chercheurs canadiens-anglais à trouver de 'l’espace' pour l’analyse de la race dans nos principaux cadres théoriques. L’un des problèmes est la place importante accordée par ces cadres aux élites et décideurs politiques – majoritairement des hommes blancs. Un autre problème est l’accent que met la discipline sur la politique au Canada; curieusement, il y a eu peu de travaux sur les États-Unis.

Thompson suggère en outre dans son article des conceptualisations possibles de la race qui permettraient à ce concept de prendre place à côté de thèmes familiers, comme les nationalismes québécois et autochtone et le multiculturalisme. Rejetant les approches daltoniennes parce qu’elles effacent les minorités raciales en polarisant l’attention sur les intervenants faisant partie de l’élite, Thompson soutient que la discipline doit revoir son parti pris en faveur des approches daltoniennes privilégiant l’élite. Elle défend la thèse que les autres sciences humaines incorporent plus explicitement des questions et des idées au sujet de la race parce qu’elles se penchent sur les phénomènes de masse comme sur ceux qui touchent à l’élite et explorent des tendances à l’échelle mondiale. Thompson fait également observer qu’il pourrait être utile de voir comment les politologues francophones au Canada traitent des questions raciales – une suggestion qui pourrait nous regrouper dans un projet commun. Voilà donc un article intéressant qui incite à la réflexion.

2008
Amanda Bittner (Memorial University of Newfoundland)
The Effects of Information and Social Cleavages: Explaining Issue Attitudes and Vote Choice in Canada
Revue canadienne de science politique 40:4

Extrait du rapport du jury :
Cet article aborde, d’une manière ingénieuse sur le plan théorique et méthodologique, une question importante et qui n’est pas près de disparaître en politique canadienne. Cherchant à comprendre l’interaction entre l’identité d’un groupe social et l’exhaustivité des connaissances politiques, Amanda Bittner démontre que les liens au groupe sont moins importants dans la détermination des attitudes et du vote que ce qu’on avait cru auparavant. Elle explore la relation complexe entre les groupes sociaux, l’information et l’opinion publique. Rédigé et présenté clairement, l’article va au-delà de l’analyse très technique de questions pointues et permet de beaucoup mieux comprendre le comportement politique des Canadiens.

2007
Pascale Dufour (Université de Montréal)
Projet national et espace de protestation mondiale: des articulations distinctes au Québec et au Canada
Revue canadienne de science politique 39:2

Extrait du rapport du jury :
L’article de Pascale Dufour constitue un apport important non seulement à l’étude des différences politiques entre le Québec et le reste du Canada, mais aussi à la question plus vaste des façons dont les acteurs politiques et sociaux poursuivent des projets nationaux dans le contexte de la mondialisation. Pascale Dufour remet en question et vient compléter des recherches antérieures au sujet des effets de la mondialisation sur la politique au Québec en soutenant que la collaboration institutionnalisée entre une majorité d’acteurs sociaux et le Parti québécois jusqu’au début des années 2000 était un facteur clé pour expliquer les différences entre le Québec et le reste du Canada au cours de cette période. L’article est un tour de force de pluralisme méthodologique : l’auteure fait appel à une analyse textuelle de sources de première main et de journaux ainsi qu’à des entrevues semi-structurées avec des acteurs politiques et sociaux.

2006
Michael M. Atkinson (University of Saskatchewan) et Gerald Bierling (McMaster University)
Politicians, the Public and Political Ethics: Worlds Apart
Revue canadienne de science politique 38:4

Extrait du rapport du jury :
Les auteurs abordent une question d’actualité en politique canadienne contemporaine : la réglementation en matière d’éthique politique. En montrant l’écart ente l’opinion publique et les opinions des élites politiques sur les questions éthiques, les auteurs remettent en question la vogue récente en faveur d’une réglementation accrue en matière d’éthique. Reposant sur une analyse fouillée et une conceptualisation accessible de divers modèles de réglementation en matière d’éthique politique, l’article constitue un apport crucial à une question clé pour la vie politique canadienne.

2005
Godson Dinneya (Rhodes University) et Asrat Tsegaye (University of Fort Hare)
Constructing a Cardinal Measure of Democratic Development in a Transitional Polity: The Nigerian Example
Revue canadienne de science politique 37:2

Extrait du rapport du jury :
Les auteurs présentent une critique convaincante des principales méthodes utilisées pour mesurer le développement démocratique et avancent que la description du sujet comme un processus plutôt que comme un résultat permet de mieux capter la réalité dans toutes ses nuances. La nouvelle mesure est ensuite testée au Nigéria, ce qui démontre sa pertinence accrue pour les régimes de transition. Cet article probant constitue un apport de taille aux études sur la démocratisation, à la politique comparée et à la méthodologie en science politique.

2005
Stuart Soroka (McGill University) et Christopher Wlezien (University of Oxford)
Opinion Representation and Policy Feedback: Canada in Comparative Perspective
Revue canadienne de science politique 37:3

Extrait du rapport du jury :
Les auteurs s’intéressent plus particulièrement à la correspondance entre l’opinion publique et le comportement en matière de politiques au Canada. À l’aide d’un modèle thermostatique de l’opinion et des politiques quant aux dépenses budgétaires, ils montrent que le public remarque les changements dans les dépenses publiques et y réagit. En outre, les décideurs représentent ces préférences en matière de politiques. Les résultats obtenus pour le Canada sont comparés à des études semblables menées aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Cette analyse vient enrichir les domaines de la politique canadienne, de la politique comparée et des politiques publiques.

2004
Joanne Boucher (University of Winnipeg)
Male Power and Contract Theory: Hobbes and Locke in Carole Pateman’s The Sexual Contract
Revue canadienne de science politique 36:1

Extrait du rapport du jury :
Dans cet article, Joanne Boucher fait une analyse critique du roman de Carole Pateman et de sa lecture inusitée de la théorie classique du contrat social. Tout en jetant une lumière nouvelle sur le survol que fait Pateman en fonction de sexes de la théorie du contrat social trouvée dans les écrits de Hobbes et de Locke, l’auteure offre une critique nuancée du travail de Pateman en mettant en relief certaines des difficultés associées au fait de considérer la théorie du contrat social à travers la lentille d’un contrat sexuel. Le travail de Joanne Boucher fait avancer la théorie du contrat social contemporaine en proposant des axes de recherche sur les relations de pouvoir entre les personnes, les sexes, les classes et les collectivités.

2003
Michael Orsini (Glendon College, York University)
The Politics of Naming, Blaming and Claiming: HIV, Hepatitis C and the Emergence of Blood Activism in Canada
Revue canadienne de science politique, 35:3

2002
Laura Janara (University of Western Ontario)
Democracy's Family Values: Alexis de Tocqueville on Anxiety, Fear and Desire
Revue canadienne de science politique, 34:3

2001
Steven Bernstein (University of Toronto) et Benjamin Cashore (Auburn University)
Globalization, Four Paths of Internationalization and Domestic Policy Change: The Case of EcoForestry in British Columbia, Canada
Revue canadienne de science politique, 33:1

Prix Donald-Smiley



Lauréats 2017 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

L'Association canadienne de science politique annonce le vingt-troisième concours en vue de la remise du Prix Donald-Smiley. Le prix Donald-Smiley a été créé pour rendre hommage à la vie et à l'œuvre du grand politologue canadien, Donald V. Smiley (1921-1990), ainsi que pour encourager les idéaux scientifiques qu'il a personnifiés. Jouissant d'une réputation à l'échelle internationale, ce spécialiste de la politique et du gouvernement au Canada fut ensuite professeur émérite à York University. Il a aussi été président de l'Association canadienne de science politique.

  • L’ACSP décernera le Prix Donald-Smiley au meilleur livre publié en français ou en anglais sur un sujet traitant du gouvernement et de la politique au Canada.

  • Les livres admissibles peuvent avoir été écrits par un seul auteur ou par plusieurs auteurs. Les manuels scolaires, les livres publiés sous la direction d'une personne ou d'une équipe, les collections d'essais, les traductions et les mémoires ne sont pas admissibles.

  • Un livre soumis pour le Prix Donald-Smiley ne peut être soumis pour un autre prix de l’ACSP au cours de la même année ou de toute année subséquente.

  • Dans le cas d'un livre ayant un seul auteur, ce dernier doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans le cas d'un livre ayant plusieurs auteurs, au moins l'un d'entre eux doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans un cas comme dans l'autre, la cotisation doit parvenir au secrétariat de l'ACSP avant la date limite fixée pour soumettre les livres.

  • Pour le prix de 2018, la date du copyright du livre doit être 2017.

  • La date limite pour soumettre un livre dans le cadre de ce concours est le 11 décembre 2017. Les livres publiés entre le 12 décembre et le 31 décembre sont admissibles à la condition que les membres du jury soient informés de la date de l’envoi.

  • Le nom du lauréat, de la lauréate ou des lauréats sera annoncé lors du congrès annuel 2018 de l'Association canadienne de science politique.

  • Le lauréat, la lauréate ou les lauréats recevra/recevront une plaque commémorative et la série de livres soumis au secrétariat de l’ACSP pour le prix 2018. S’il y a plusieurs lauréats, les livres seront partagés.

  • Pour proposer un livre, un exemplaire doit être envoyé directement à chaque membre du jury du prix aux adresses postales/de courriel fournies; un exemplaire ou une copie électronique doit également être envoyé au secrétariat de l’ACSP. Un livre peut être soumis par l’auteur (ou les auteurs), l’éditeur ou un membre du jury. Les colis ou les courriels doivent être clairement identifiés au moyen de la mention Livre soumis au jury du Prix Donald-Smiley.

Jury du Prix Donald-Smiley (version papier)
Association canadienne de science politique
Bureau 204, 260, rue Dalhousie
Ottawa Ontario K1N 7E4
Canada
613.562.1202



André Blais (version papier)
Département de science politique
Université de Montréal
3150, rue Jean-Brillant, local C-4012
Montréal QC H3C 3J7
Canada
514-343-6111 EXT. 40564



Bruce Smardon (version papier)
Department of Political Science
McLaughlin College 228
York University
4700 Keele St.
Toronto ON M3J 1P3
Canada
416- 736-2100 ext 30080



Jennifer Wallner (version papier)
School of Political Studies
Faculty of Social Sciences
University of Ottawa
120 University
Ottawa ON K1N 6N5
Canada
613.562.5754



Lauréats


2017
John Borrows
Freedom and Indigenous Constitutionalism. UTP, 2016.


Photo: Peter Graefe (McMaster University - membre du jury), Kiera Ladner (University of Manitoba - en représentation de John Borrows), Erin Tolley (University of Toronto - co-récipiente) et Rachel Laforest (Queen's University - membre du jury), Dîner de la présidente de l’ACSP, 31 mai 2017, Dim Sum King, Toronto.

Extrait du rapport du jury :
Politique canadienne, pensée politique et théorie juridique, telles sont les multiples facettes de cet ouvrage touchant et impressionnant qui propose une réflexion profonde sur les diverses approches utilisées par les traditions et pratiques autochtones pour répondre à l’une des questions fondamentales de la politique : comment vivre ensemble de manière à renforcer la liberté et le respect? Ce livre extraordinairement nuancé combine des méthodes philosophiques et juridiques classiques à des approches autochtones (récits, évolution des traditions, enseignements sur « le bien vivre dans ce monde », etc.) non seulement pour mettre en lumière comment les systèmes politiques et juridiques de l’hémisphère occidental font souvent fi des points de vue véhiculés par les traditions autochtones, mais aussi pour montrer comment ces traditions vivantes alimentent d’importantes pratiques et perspectives émancipatrices. Riche par son analyse, original par son approche méthodologique et théorique et intéressant par son ton souvent personnel, le livre de Borrows présente un éventail d’arguments convaincants sur des questions précises, en plus de démontrer plus largement que la science politique et la pensée philosophique/juridique traditionnelles doivent entrer davantage en dialogue avec les traditions vivantes des autochtones en matière de pensée et de pratique.


2017
Erin Tolley
Framed: Media and the Coverage of Race in Canadian Politics. UBC 2016.


Photo: Peter Graefe (McMaster University - membre du jury), Erin Tolley (University of Toronto) et Rachel Laforest (Queen's University - membre du jury), Dîner de la présidente de l’ACSP - 31 mai 2017 - Dim Sum King, Toronto.

Extrait du rapport du jury :
Ce livre, qui constitue l’une des premières études systématiques sur la représentation de la race dans les médias qui traitent de politique canadienne, vient enfin combler un vide dans la science politique canadienne. Puisant dans un riche éventail de documents empiriques et reposant sur une structure extrêmement créative et rigoureuse faisant appel à de multiples méthodologies, cet ouvrage explique clairement, opérationnalise et teste systématiquement diverses hypothèses dérivées de théories critiques sur la race. Analysant l’influence profonde qu’exercent les hypothèses sous-jacentes sur la race et la diversité sur la couverture médiatique, le livre de Tolley démontre clairement (entre autres) que, lors d’élections, les candidats des minorités visibles se soient accorder une couverture moins importante et plus négative, ce qui affecte grandement leur viabilité politique (d’autant peut-être que l’effet est souvent subtil et donc fréquemment déconsidéré par les médias et le public). De par ses qualités du triple point de vue théorique, méthodologique et normatif (l’auteure discute aussi de certaines des questions de politique et de politiques soulevées par ses conclusions), voici un ouvrage qui deviendra un point de référence central pour les politologues qui se penchent sur la dynamique de la politique canadienne quant à la race.


2016
Paul Saurette et Kelly Gordon
The Changing Voice of the Anti-Abortion Movement: The Rise of “Pro-Woman” Rhetoric in Canada and the United States. Toronto: University of Toronto Press, 2015.


Photo: Kelly Gordon (University of Ottawa), William Cross (Président de l’ACSP 2015-2016), et Paul Saurette (University of Ottawa), Dîner du président de l’ACSP, 1 juin 2016, Calgary Zoo Safari Lodge, Calgary

Extrait du rapport du jury :
Cette étude présente une analyse magistrale des changements de ton observés au sein du mouvement anti-avortement. S’appuyant sur un riche compte rendu historique de la politique et des politiques en matière d’avortement tant au Canada qu’aux États-Unis, ce livre démontre que le mouvement anti-avortement actuel, loin de se conformer à une position standard à la fois anti-femme, religieuse, traditionnelle et axée sur le fœtus, a maintenant adopté des arguments plus sophistiqués. Une nouvelle position « pro-femme » occupe une place centrale dans les stratégies de persuasion et de communication utilisées par le mouvement anti-avortement contemporain. Bien qu’il puisse paraître banal de parler de reformulation de la rhétorique et du rôle des mots en politique, l’analyse du discours comme élément clé d’une stratégie politique a rarement atteint un tel sommet d’exhaustivité, de rigueur et de clarté.


2015
Bruce Smardon
Bruce Smardon remercie le prix reçu au Dîner de la présidente de l’ACSP - 3 juin 2015 - Pavillon du Centre national des arts, Ottawa.


Bruce Smardon thanking the prize awarded at the CPSA President’s Dinner - June 3, 2015 - Roof Top Terrace at National Arts Centre, Ottawa.

Extrait du rapport du jury :
Voici une recherche exhaustive sur l’échec de la politique fédérale en recherche et développement depuis 1960. Les origines de l’échec remontent à la première décennie du XXe siècle avec la dépendance technologique progressive du secteur privé canadien à l’égard de compagnies américaines. Dans la période suivant les années 1960, il en a résulté un décalage systématique entre le nombre croissant de recherches effectuées dans les universités et la capacité d’innovation du secteur privé. Comme le dit l’auteur, « l’incapacité du Canada de créer une économie innovatrice est due au manque de collaboration des détenteurs de capitaux. »

2013
William P. Cross, and André Blais
Politics at the Centre: The Selection and Removal of Party Leaders in the Anglo Parliamentary Democracies. Oxford: Oxford University Press, 2012.

Extrait du rapport du jury :
Ce livre explique brillamment comment les leaders politiques nationaux du Canada parviennent au sommet de la structure politique de leur parti, comment ils se maintiennent au pouvoir et comment ils peuvent être déposés. Les règles, normes et pratiques qui façonnent le contexte institutionnel lors de la prise et de l’abandon de la direction d’un parti sont bien mis en lumière par le biais d’une analyse comparative portant sur 25 partis politiques en Australie, au Canada, en Irlande, en Nouvelle-Zélande et au Royaume-Uni. En étudiant les courses à la chefferie dans ces partis sur quatre décennies, les auteurs montrent comment, avec la participation accrue de la base militante, la sélection devient plus démocratique dans certains partis tout en demeurant l’apanage des élites du parti et du caucus parlementaire dans d’autres cas. Le cadre d’analyse de ce livre permet de mieux saisir non seulement la direction que prennent les partis politiques canadiens quant aux pratiques de sélection ou de renvoi d’un chef, mais aussi la politique canadienne par rapport aux démocraties parlementaires dont les partis ont été comparés à ce qui se passe au Canada.

2012
Raymond Hudon and Christian Poirier
La Politique, jeux et enjeux. Action en société, action publique, et pratiques démocratiques (Presses de l’Université Laval, 2011)

Extrait du rapport du jury :
Dans cet ouvrage, les auteurs présentent une analyse tout à fait originale de l’état de la politique contemporaine. Reposant sur une synthèse compréhensive et nuancée d’écrits concernant l’activité politique, leur analyse rejette la thèse du dépérissement de la politique et avance avec brio celle du renouvellement de la politique et des pratiques démocratiques. En bref, le livre de Raymond Hudon et Christian Poirier est un ouvrage opportun et incontournable pour les politologues ainsi que pour les citoyens et les citoyennes qui s’intéressent à la politique.

2012
Peter Aucoin, Mark. D. Jarvis et Lori Turnbull
Democratizing the Constitution. Reforming Responsible Government in Canada (Toronto: Emond Montgomery Publications, 2011)

Extrait du rapport du jury :
Democratizing the Constitution est une analyse incisive de l’état du gouvernement responsable au Canada. Les auteurs soutiennent que la nature de la relation entre le premier ministre canadien et la Chambre des communes pose un problème démocratique en raison du contrôle qu’exerce le premier ministre sur la Chambre des communes. Ce problème comprend, selon des auteurs, des dimensions à la fois constitutionnelles et parlementaires. Sur le plan constitutionnel, le problème résiderait dans la capacité qu’a le premier ministre d’abuser des pouvoirs que lui confère son poste pour convoquer, proroger et dissoudre la Chambre. Sur le plan parlementaire, les auteurs affirment que les règles et les procédures qui permettent au premier ministre de gérer les affaires de la Chambre servent à contrôler le pouvoir législateur au Canada. Democratizing the Constitution offre une analyse dans une perspective de changement puisqu’il propose une réforme constitutionnelle en quatre temps.

2011
Frédérick Boily
Le conservatisme au Québec: Retour sur une tradition oubliée (Québec: Presses de l’Université Laval, 2010)

Extrait du rapport du jury :
Dans cet ouvrage, Frédéric Boily développe l’argument relativement novateur que même si la social-démocratie est devenue une idéologie courante au Québec depuis la Révolution tranquille, la tradition conservatrice y demeure présente. De façon originale, Boily fait la comparaison entre le conservatisme au Québec, au Canada ainsi qu’aux États-Unis. Il offre le portrait détaillé d’une province avec une riche histoire conservatrice qui continue à informer les institutions politiques et les changements sociaux. L’auteur présente un ouvrage lucide et très bien écrit, qui devrait changer la façon que l’on conçoit la politique québécoise et canadienne.


2011
Paul Howe
Citizens Adrift: The Democratic Disengagement of Young Canadians (Vancouver: UBC Press, 2010)

Extrait du rapport du jury :
Dans Citizens Adrift, Paul Howe analyse un problème auquel pensent tous les politologues du Canada: pourquoi les jeunes s’intéressent-ils moins à la politique que leurs aînés? Howe aborde le sujet avec un esprit ouvert, un enthousiasme contagieux et une boîte à outils impressionnante. Puisant dans des recherches effectuées par d’autres, produisant de nouvelles données qui lui sont propres et comparant les résultats obtenus au Canada à ceux de pays semblables, il étudie le problème du décrochage des jeunes à partir de divers angles fascinants. Son diagnostic est nuancé, convaincant et troublant; ses prescriptions sont réalistes et réalisables. Citizens Adrift est un modèle de science politique et il mérite une place dans la bibliographie de tout chercheur et ce, non seulement parce qu’il s’agit d’un ouvrage accessible et intelligent, mais aussi parce qu’il saura alimenter nos réflexions et nos discussions en classe et, espérons-le, dans les rues.

2010
Éric Bélanger et Richard Nadeau
Le Comportement électoral des Québécois (Montréal (QC), Presses de l’Université de Montréal)

Extrait du rapport du jury :
Cet ouvrage renoue de manière brillante avec une tradition de recherche empirique autrefois bien installée dans la science politique québécoise. Dans un style rigoureux et direct, les deux auteurs tentent de fournir « des pistes d’explication et d’analyse » éclairant les fluctuations du comportement électoral des Québécois. S’appuyant à la fois sur les résultats des scrutins de 2007 et de 2008 et sur un modèle empirique résultant d’un sondage original très sophistiqué, Bélanger et Nadeau parviennent à des conclusions claires et convaincantes sur les déterminants politiques et idéologiques du vote. Leur interprétation des effets électoraux du débat sur la question nationale et sur le rôle de l’État influencera certainement les partis et leurs stratèges dans les années à venir. Plus largement, il devrait s’agir d’une lecture obligatoire pour tous les commentateurs de la vie politique québécoise, qui s’éviteront ainsi de nombreux contresens —notamment quand il est question de l’ADQ ou du système de partis. Éric Bélanger est professeur adjoint au département des sciences politiques de l’Université McGill; Richard Nadeau est professeur titulaire au département de science politique de l’Université de Montréal.

2010
Kristin Good
Municipalities and Multiculturalism (Toronto: The University of Toronto Press, 2009)

Extrait du rapport du jury :
Ce livre va contribuer à renouveler les études de politique urbaine au Canada. En associant comme elle le fait ici un questionnement critique sur le multiculturalisme avec un examen rigoureux des politiques d’intégration et d’accommodation dans huit communautés de deux grandes régions métropolitaines canadiennes, Kristin Good jette les bases d’un nouveau champ de recherche et de réflexion, dans lequel bien des idées reçues sur la démocratie locale, le partage des compétences ou le changement social se trouvent bouleversées. La démarche s’appuie sur un cadre théorique bien développé, qui permet à l’auteur de mettre en évidence l’effet en profondeur exercé par les transformations démographiques et culturelles qui accompagnent l’immigration de masse. La structure efficace de cet ouvrage bien documenté et bien écrit le prédispose à s’imposer rapidement comme un manuel dans les cours de politique locale, mais il trouvera aussi rapidement un large lectorat dans les secteurs de l’opinion que les questions d’immigration intéressent. Kristin R Good est professeure adjointe au département de science politique de l’Université Dalhousie.

2009
Christian Jetté
Les organismes communautaires et la transformation de l’État-providence. Trois décennies de coconstruction des politiques publiques dans le domaine de la santé et des services sociaux (Presses de l’Université du Québec, 2008)

Extrait du rapport du jury :
Cet ouvrage minutieusement documenté et riche en détails méconnus relate l’histoire des rapports entre les organismes communautaires oeuvrant dans le domaine de la santé et des services sociaux et l’État québécois depuis le début des années 1970. Christian Jetté fait la lumière sur le rôle central qu’ont joué les organismes communautaires québécois dans l’élaboration des politiques sociales et de santé. Il contribue de manière on ne peut plus convaincante à l’avancement des connaissances sur le processus de formation et de transformation de l’État-providence au Québec. Sa lecture des faits et des événements entourant la formulation des politiques étatiques en matière de soins de santé et de services sociaux nous force à reconsidérer les explications qui ont jusqu’ici fait autorité sur la nature de l’État québécois et sur l’interface entre l’État et la société civile au Québec. Un ouvrage destiné à laisser une marque indélébile sur notre compréhension de la dynamique socio-politique du Québec contemporain.

Christian Jetté est professeur à l’École de service social de l’Université de Montréal et codirecteur du Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales (LAREPPS).

2009
Gerard W. Boychuk
National Health Insurance in the United States and Canada. Race, Territory and the Roots of Difference (Washington, D.C.: Georgetown University Press, 2008)

Extrait du rapport du jury :
Dans cet essai clair, fouillé et accessible, Gerard Boychuk propose une explication qui donne à réfléchir au sujet des voies divergentes que le Canada et les États-Unis ont empruntées pour financer et gérer les soins de santé publique. S’éloignant des idées courantes selon lesquelles la culture politique, la configuration des institutions ou la dépendance à l’égard du chemin suivi expliquent les différences entre les deux pays, Boychuk met en lumière des facteurs rarement pris en considération par d’autres spécialistes des politiques en matière de santé publique et soutient que les politiques d’intégration territoriale au Canada et les relations raciales aux États-Unis fournissent une explication plus convaincante de l’évolution différente des soins de santé publique dans les deux pays. Ce livre offre une illustration inspirante de l’angle comparatif de plus en plus adopté par les chercheurs en politique canadienne et est appelé à devenir une référence essentielle dans le domaine.

Gerard Boychuk est le directeur du programme de doctorat conjoint en gouvernance locale à la Balsillie School of International Affairs et professeur agrégé de science politique à l’University of Waterloo. Il est également chercheur-boursier de niveau postdoctoral à l’Institute for Advanced Policy Research à l’University of Calgary.

2009
Douglas Macdonald (University of Toronto)
Business and Environmental Politics in Canada (Broadview Press, 2007)

Extrait du rapport du jury :
Bien écrit, accessible et concis, ce livre de Douglas Macdonald est l’une des études les plus remarquables de ces dernières années sur les politiques publiques au Canada. Présentant un survol de toute l’histoire des politiques environnementales au Canada au cours du dernier demi-siècle, l’auteur propose et met à l’essai plusieurs hypothèses sur le rôle des milieux d’affaires dans l’élaboration des politiques dans ce domaine. Analysant plusieurs études de cas allant de la controverse sur les pluies acides à la réglementation sur les contenants de boissons en Ontario, il conclut que les entreprises ont essentiellement réagi, non sans succès, aux changements apportés au programme politique et qu’elles se préoccupaient tout autant de leur légitimité et de leur image que de leur bilan financier. Les jugements et les conclusions de l’auteur sont nuancés et reposent sur des données solides. Cet ouvrage intéressera toute personne qui étudie les politiques environnementales du Canada et quiconque veut mieux comprendre la relation entre les milieux d’affaires et l’État dans les démocraties libérales des pays industrialisés.

strong>2008
Douglas Macdonald (University of Toronto)
Business and Environmental Politics in Canada (Broadview Press, 2007)

Extrait du rapport du jury :
Bien écrit, accessible et concis, ce livre de Douglas Macdonald est l’une des études les plus remarquables de ces dernières années sur les politiques publiques au Canada. Présentant un survol de toute l’histoire des politiques environnementales au Canada au cours du dernier demi-siècle, l’auteur propose et met à l’essai plusieurs hypothèses sur le rôle des milieux d’affaires dans l’élaboration des politiques dans ce domaine. Analysant plusieurs études de cas allant de la controverse sur les pluies acides à la réglementation sur les contenants de boissons en Ontario, il conclut que les entreprises ont essentiellement réagi, non sans succès, aux changements apportés au programme politique et qu’elles se préoccupaient tout autant de leur légitimité et de leur image que de leur bilan financier. Les jugements et les conclusions de l’auteur sont nuancés et reposent sur des données solides. Cet ouvrage intéressera toute personne qui étudie les politiques environnementales du Canada et quiconque veut mieux comprendre la relation entre les milieux d’affaires et l’État dans les démocraties libérales des pays industrialisés.

2007
Garth Stevenson (Brock University)
Parallel Paths: The Development of Nationalism in Ireland and Quebec (Montreal & Kingston: McGill-Queen’s University Press, 2006)

Extrait du rapport du jury :
Parallel Paths est une incursion audacieuse dans l’histoire du nationalisme en Irlande et au Québec. La comparaison fine et systématique que fait Garth Stevenson de l’évolution de ces deux sociétés depuis leurs origines lors de leur rébellion contre l’Empire britannique jette une lumière nouvelle sur l’étude du nationalisme et sur les choix politiques auxquels ces deux nations font actuellement face. L’auteur permet de mieux comprendre, d’une part, l’effet de l’obtention précoce de l’autonomie gouvernementale du Québec au sein de la fédération canadienne sur sa poursuite ultérieure de l’indépendance et, d’autre part, l’incapacité de l’Irlande d’obtenir l’autonomie interne (Home Rule) au sein du Royaume-Uni et sa lutte plus mouvementée pour l’indépendance culminant dans la partition. À la lumière du passé, il décrit le dilemme actuel du Québec et de l’Irlande dans leur recherche d’un équilibre entre leur identité nationale historique et une nationalité plus inclusive. Garth Stevenson conclut que le nationalisme est une force puissante et positive pour atteindre les buts de justice politique et sociale et tempérer les effets de la mondialisation économique et de l’immigration massive à la condition qu’il ne verse pas dans l’intolérance xénophobe ou dans la diversification débridée.

2006
Gregory Inwood (Ryerson University)
Continentalizing Canada: The Politics and Legacy of the Macdonald Royal Commission (University of Toronto Press, 2005)

Extrait du rapport du jury :
Continentalizing Canada fournit un compte rendu original, complet et rigoureux de la Commission royale sur l'union économique et les perspectives de développement du Canada. La Commission Macdonald est largement reconnue comme l’un des commissions les plus influentes de toute l’histoire de la confédération canadienne ; elle a orienté les décideurs fédéraux vers un paradigme de gouvernance néolibérale et l’intégration continentale de l’économie politique canadienne. La recherche méticuleuse de Gregory Inwood et ses observations critiques au sujet de nombreux processus complexes à travers lesquels un consensus est créé autour de politiques publiques, qui au départ trouvent peu d’appui dans l’opinion publique, constituent un apport de taille à l’étude de la politique canadienne contemporaine. Par le biais d’un inventaire exhaustif d’écrits d’universitaires et populaires, de recherches dans les archives, d’une analyse de divers discours et d’entrevues avec des personnalités éminentes, Continentalizing Canada raconte avec un art consommé comment le libre-échange est devenu le principal élément de la politique de développement du Canada vers la fin du vingtième siècle en dépit d’une forte opposition politique et de données ambiguës. Ce livre est appelé à devenir un classique dans la littérature de plus en plus abondante qui présente les idées et les commissions royales comme des mécanismes de structuration primordiaux dans la vie politique canadienne.

2005
A.W. Johnson
Dream No Little Dreams: A Biography of the Douglas Government of Saskatchewan, 1944-1961 (University of Toronto Press, 2004)

Extrait du rapport du jury :
Voici un exposé éminemment personnel au sujet d’un gouvernement remarquable. Al Johnson était présent dès le départ et pour les presque deux décennies qui ont suivi lorsque le gouvernement Douglas a entrepris non seulement de réformer, mais de révolutionner ce qu’on entendait au Canada par un gouvernement moderne. Les années Douglas furent marquées par une transformation politique sur trois fronts : la création d’une bureaucratie d’experts, l’introduction de politiques sociales universelles et l’établissement de relations fiscales fédérales-provinciales actives et, somme toute, profitables.

La lecture de Reading Dream No Little Dreams nous fait vivre ce que Harold Carter et Lord Carnarvon ont dû ressentir en découvrant la tombe de Toutankhamon. Ce témoignage de source sûre, à la fois intimiste et érudit, sur la façon dont des mouvements populistes ou de protestation évoluent lorsqu’ils sont soudainement confrontés aux difficultés inhérentes à la prise du pouvoir conserve toute sa pertinence. L’ouvrage jette en outre un éclairage sur la mécanique de la politique provinciale et de l’élaboration des politiques. Aussi fascinant que le fut le leader, Johnson nous montre clairement que le gouvernement Douglas n’était pas du tout l’affaire d’une seule personne.

Même les circonstances dans lesquelles ce livre a vu le jour sont uniques puisqu’il a fallu qu’un haut fonctionnaire retravaille sa thèse de doctorat vieille de quarante ans pour rendre compte d’un gouvernement et d’un mouvement qui avaient été malheureusement sous-étudiés.

2004
David A. Good (University of Victoria)
The Politics of Public Management: The HRDC Audit of Grants and Contributions (University of Toronto Press, 2003)

Extrait du rapport du jury :
The Politics of Public Management de David Good est le produit d’une circonstance opportune au cours d’un épisode récent fort malheureux de la vie politique canadienne. Au cours des six premiers mois de l’an 2000, des questions issues d’un audit interne effectué par RSDSC (Ressources humaines et Développement social Canada) ont dominé la scène politique nationale. David Good, un fonctionnaire de carrière détenant un doctorat en politiques publiques, était sous-ministre adjoint à RHDSC durant la période où le ministère faisait l’objet d’une surveillance étroite. Son livre est le compte rendu pénétrant et admirablement bien rédigé d’une personne bien informée. Il explique en détail les compromis qui sont faits lorsque les impératifs d’un système de gouvernement responsable classique cèdent la place à ceux de la nouvelle gestion publique. Il montre également le pouvoir des médias tant pour promouvoir le programme de ceux qui sont à l’intérieur du gouvernement que pour créer à l’extérieur leur propre version publique des faits. Le livre de David Good est un examen objectif fort utile pour les citoyens et les politologues qui s’inquiètent de l’érosion progressive de la confiance du public à l’égard de la gouvernance démocratique.

2003
John Borrows (University of Victoria)
Recovering Canada: The Resurgence of Indigenous Law (University of Toronto Press, 2002)

Extrait du rapport du jury :
John Borrows avait tout un défi à relever en écrivant Recovering Canada: The Resurgence of Indigenous Law. D’abord, tout en donnant une vue d’ensemble de l’apport du droit traditionnel des autochtones à la common law au Canada, il devait trouver une façon de rendre le récit attrayant pour les personnes dont l’intérêt pour les études juridiques va au-delà de la jurisprudence standard. Ensuite, il fallait, du moins dans le cadre de ce prix, que son argumentaire intéresse des politologues. Il a réussi brillamment sur ces deux plans. L’ouvrage constitue une incursion fascinante dans une partie de notre héritage commun peu connue de la plupart des Canadiens. Recovering Canada est appelé à occuper une place importante dans les lectures des personnes qui étudient les autochtones et la politique constitutionnelle au Canada.

2002
Patrick Macklem (University of Toronto)
Indigenous Differences and the Constitution of Canada (University of Toronto Press, 2001)

Extrait du rapport du jury :
Indigenous Difference and the Constitution of Canada est un livre marquant. Le Pr Patrick Macklem a produit un compte rendu saisissant de la « différence autochtone », dans lequel il commence par explorer ses différentes dimensions pour ensuite démontrer comment ces différences impliquent des droits, des positions et des intérêts autochtones distincts dans l’ordre constitutionnel canadien, ordre qui en lui-même gagne en légitimité en s’adaptant d’une manière adéquate à la différence autochtone. Ce livre est remarquable par son champ d’étude, l’exhaustivité de la recherche effectuée en droit, en science politique, en philosophie et en histoire et son argumentation à la fois rigoureuse et nuancée. Il se distingue en outre par la préoccupation inlassable de son auteur pour la justice, l’équité et l’égalité.

2001
Tom Flanagan (University of Calgary)
First Nations? Second Thoughts (McGill-Queen's University Press, 2000)

2000
David E. Smith (University of Saskatchewan)
The Republican Option in Canada, Past and Present (University of Toronto Press, 1999)

1998
Samuel V. LaSelva (University of British Columbia)
The Moral Foundations of Canadian Federalism (McGill-Queen's University Press, 1996)

1996
Ronald Manzer (University of Toronto)
Public Schools & Political Ideas: Canadian Educational Policy in Historical Perspective (University of Toronto Press, 1994)

1994
Stephen McBride (Simon Fraser University)
Not Working: State, Unemployment, and Neo-Conservatism in Canada (University of Toronto Press, 1992)

1992
Donald J. Savoie (Université de Moncton)
The Politics of Public Spending in Canada (University of Toronto Press, 1990)

Prix Jill-Vickers



Communications retenues en sélection finale 2018 - à venir | Lauréate 2017 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2019



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

L'Association canadienne de science politique est heureuse d'annoncer la tenue du seizième concours en vue de la remise du Prix Jill-Vickers. Le prix a été créé afin de rendre hommage à Mme Jill Vickers, militante, chef de file dans les études féministes au Canada et auteure de nombreux ouvrages et articles dans les domaines de la science politique féministe, de l'épistémologie et de la méthodologie interdisciplinaire, de la théorie féministe et des mouvements en faveur du changement.

  • L’ACSP décernera le Prix Jill-Vickers chaque année à l’auteur ou aux auteurs de la meilleure communication sur le genre et la politique qui a été présentée au congrès 2018 de l’Association canadienne de science politique.

  • L’appel à textes doit être adressé et distribué à tous les commentateurs des panels et stipuler que les communications provenant de toute section du programme du congrès sont admissibles pour autant qu’elles portent sur le genre et la politique.

  • b. Le jury est formé de la personne responsable de la section Femmes, genre et politique du congrès durant lequel les communications ont été présentées et de deux autres membres nommés chaque automne par le conseil d’administration de l’ACSP.

  • La date limite pour soumettre une communication dans le cadre de ce concours sera le 15 juin 2018.

  • Le nom du lauréat ou de la lauréate sera annoncé lors du Congrès annuel 2019 de l'Association canadienne de science politique.

  • Le lauréat ou la lauréate recevra une plaque commémorative.

  • Pour qu’une communication puisse être considérée pour le prix, l’auteur ou les auteurs ou les commentateurs de panels doivent envoyer par courriel une copie de la communication directement à chaque membre du jury aux adresses de courriel fournies; une copie électronique doit également être envoyée par courriel au secrétariat de l’ACSP. Les courriels doivent être clairement identifiés au moyen de la mention Communication soumise au jury du prix Jill-Vickers.


Association canadienne de science politique
cpsa-acsp@cpsa-acsp.ca
Alana Cattapan (University of Saskatchewan)
alana.cattapan@usask.ca
Maya Eichler (Mount Saint Vincent University)
maya.eichler@msvu.ca
Linda Trimble (University of Alberta)
ltrimble@ualberta.ca

__________________________________________________

Lauréats


2017
Candace Johnson
“Transnational Reproductive Rights Regimes in the Context of Zika Virus” (Communication, Congrès ACSP 2015)


Photo: Jill Vickers (Carleton University) et Candace Johnson (University of Guelph), Dîner de la présidente de l’ACSP, 31 mai 2017, Dim Sum King, Toronto.

Excerpt from jury report:
Cet article porte sur les dimensions politiques du virus Zika en regard de la santé maternelle. Ce virus ne connaît pas de frontières, mais les politiques pour le contenir dépendent des frontières des États. Le fait de documenter le contexte historique, culturel et économique des politiques publiques propres à chaque État ne fait que miner l’apparente universalité de la grossesse en mettant de l’avant la nature localisée du corps de la femme enceinte et des expériences des femmes. D’une portée ambitieuse, cet article est riche sur le plan empirique et pointu sur le plan conceptuel. Ce texte engagé présente des arguments convaincants en faveur de directives en matière de politiques en santé maternelle provenant du Nord qui prennent en compte les sources d’infection biomédicales et sociales complexes et la santé maternelle en faisant passer les droits des femmes liés à la procréation avant la suppression des moustiques. L’auteure décrit en outre les étapes à franchir pour créer, par-delà les frontières, une solidarité entre les femmes en vue de promouvoir la mise en œuvre de telles politiques.

2016
Angelia Wagner, Linda Trimble, Shannon Sampert, Daisy Raphael, et Bailey Gerrits
“Gender, Competitiveness and Candidate Prominence in Newspaper Coverage of Canadian Party Leadership Contests, 1975-2012” (Communication, Congrès ACSP 2015)


Photo: Daisy Raphael (University of Alberta), Linda Trimble (University of Alberta), Shannon Sampert (University of Winnipeg), Bailey Gerrits (Queen’s University), Angelia Wagner (McGill University), Allison Harell (Université du Québec à Montréal – membre du jury), et Yasmeen Abu-Laban (Présidente de l’ACSP 2016-2017), Dîner du président de l’ACSP, 1 juin 2016, Calgary Zoo Safari Lodge, Calgary

Excerpt from jury report:
Reposant sur une recherche méticuleuse et une argumentation rigoureuse, l’article de Wagner et coll. apporte une contribution originale à la thématique du genre et des médias au Canada. Ayant recours à une analyse de contenu sur une longue période (1975-2012), les auteures examinent l’importance du genre et de la compétitivité au cours des campagnes à la direction d’un parti politique. D’après leurs conclusions, la visibilité d’un candidat ou d’une candidate dans les médias est largement, mais non exclusivement, régulée par l’évaluation que font les journalistes de l’importance de l’appui qu’il ou elle reçoit des électeurs, des donateurs et des dirigeants du parti. Bien que le genre ait un rôle à jouer, les auteurs soutiennent que le pourcentage des voix récoltées lors du premier scrutin est plus fortement corrélé avec la place qui est accordée au candidat ou à la candidate dans la couverture de la course à la chefferie. En prenant en compte les effets de la campagne, l’article nous fait mieux comprendre le sujet et contribue d’une manière importante aux recherches sur la médiatisation genrée.

2015
Karen Bird

« Challenges to Intersectional Inclusion: Institutional Dynamics of Ethnic Quotas and their Impact on Ethnic Minority Women » (Communication, Congrès ACSP 2014)


Karen Bird a remporté le Prix Jill-Vickers 2015. Dîner de la présidente de l’ACSP - 3 juin 2015 - Pavillon du Centre national des arts, Ottawa.

Extrait du rapport du jury :
La communication de Karen Bird apporte une contribution à la fois riche et originale en rapprochant deux domaines de recherche importants : d’une part, les quotas quant aux groupes ethniques et au genre dans les politiques en matière d’élection et de représentation et, d’autre part, les théories institutionnalistes féministes. S’appuyant sur des arguments convaincants et une méthodologie ambitieuse, Bird présente une étude de cas impressionnante comparant 18 pays faisant appel à des quotas ‘doubles’ (genre et race/groupe ethnique). Bird soutient que « il nous faut prêter davantage attention à l’intersectionnalité dans le domaine des quotas électoraux en vue d’une meilleure représentation politique des femmes et des groupes ethniques ». Son analyse soulève des questions au sujet de l’utilité des seuls quotas pour améliorer la représentation de la diversité des femmes dans une variété de contextes et vient ajouter des aspects nouveaux et intersectionnels à la littérature sur les quotas. L’étude des femmes, du genre et de la politique se trouve enrichie par les idées avant-gardistes de l’auteure et les pistes porteuses qu’elle ouvre.

2014
Melanee Thomas (University of Calgary) et Lisa Lambert (University of Calgary)
Private Mom vs Political Dad? Communications of Parental Status in the 41st Canadian Parliament (Communication, Congrès ACSP 2013)

Extrait du rapport du jury :
Dans cette recherche bien structurée et présentée dans un langage clair, les auteures analysent des données empiriques venant contredire une bonne partie des recherches antérieures sur les femmes et les médias dans lesquelles on soutient généralement que les femmes minimisent leur statut de parent alors que les hommes célèbrent leur vie familiale. Comme Thomas et Lambert le démontrent de manière convaincante, c’est une question de marketing politique : l’affichage du statut de parent que font les hommes et les femmes politiques relève de choix conscients et stratégiques visant à mettre en lumière la marque du parti du candidat ou de la candidate et à façonner leur propre image et leur propre destinée politique. Les auteures concluent que le genre et le parti politique « conditionnent le mode de communication du statut parental aux électeurs ».

2013
Tracey Raney (Ryerson University)
Leaving Parliament: Gender and Exit in the Ontario Legislature (Communication, Congrès ACSP 2012)

Extrait du rapport du jury :
Cet article soulève un nouvel ensemble de questions qui méritent d’être investiguées plus avant et pourrait être assimilé à certains des premiers travaux de Jill Vickers qui ont ouvert la voie à la création de ce qui est devenu le domaine de recherche Femmes et politique. L’article de Tracey Raney s’inscrit à merveille dans l’évolution du domaine Genre et politique et peut être facilement compréhensible pour un public non spécialiste. Les taux de départ et les raisons de ces départs semblent dépendre du sexe. Les recherches futures devraient peut-être privilégier une approche qui tient compte des diverses étapes de la vie en vue d’analyser la vie politique dans sa totalité, ce qui permettrait de distinguer plus systématiquement le politicien ou la politicienne de carrière de l’homme ou de la femme en politique de manière fortuitep. Dans le passé, les chefs politiques provenaient surtout du premier groupe, mais cela aussi est en train de changer.

2012
Lois Harder (University Alberta) et Michelle Thomarat (University Alberta)
The Law and the Parent: the Numbers Game of Standing and Status (Communication, Congrès ACSP 2011)

Extrait du rapport du jury :
Lois Harder et Michelle Thomarat combinent savamment trois approches théoriques dans leur analyse de la jurisprudence au sujet des concepts de ‘qualité parentale’ et de ‘personnes remplaçant les parents’. Cet article questionne l’ambivalence actuelle du droit concernant le nombre de parents officiellement reconnus dans diverses circonstances et remet en cause « les présomptions biologiques, monogames et hétéronormatives » sous-jacentes aux structures familiales reconnues au Canada. Avec logique et clarté, Harder et Thomarat partent de la jurisprudence pour mettre en relief la place de choix accordée à la famille nucléaire, aux privilèges paternels et à la biologie dans les cercles juridiques. À ce titre, l’article établit solidement l’importance d’élargir la notion de personnes remplaçant les parents à au moins trois parents au lieu du modèle axé sur deux parents et fondée sur la notion libérale de vie privée. Leur recherche contribue essentiellement à faire tomber les barrières juridiques liées au genre et à permettre une plus grande diversité dans l’inclusion des décisions des parents, surtout dans le cas de conjoints de même sexe.

2011
Melanee Thomas (McGill University)
The Limits of Modernization: Gender, Generation, and Subjective Political Engagement in Canada, 1965-2008 (Communication, Congrès ACSP 2010)

Extrait du rapport du jury :
Cet article pose une question fondamentale pour la recherche sur le genre et les politiques: pourquoi y a-t-il des écarts dans l’engagement et la confiance selon les sexes en dépit de changements importants qui laisseraient prévoir leur disparition? De par ses analyses, Thomas fait une contribution percutante à la littérature, car elle démontre que la théorie existante est inadéquate pour expliquer les écarts actuels entre les sexes dans les deux dimensions. À ce titre, cet article représente un apport critique à la littérature sur le genre et le comportement politique. L’article de Thomas est bien rédigé et structuré de manière logique. La longue période qu’elle analyse fournit une base solide pour tester ses hypothèses sans compter que les données qu’elle a réunies sont impressionnantes.

2010
Maya Eichler (York University)
Russia’s Soldiers’ Mothers: Contesting or Reinforcing Militarized Gender Roles? (Communication, Congrès ACSP 2009)

Extrait du rapport du jury :
L’article de Maya Eichler a recours à des concepts fondamentaux de la théorie féministe des relations internationales et analyse leur utilité pour expliquer le jeu réciproque entre la masculinisation, la militarisation et l’idéologie maternaliste dans deux exemples russes distincts. En examinant deux groupes de mères en Tchétchénie et à Moscou et à St. Pétersbourg, Eichler explique de quelles façons ces groupes travaillent dans l’espace discursif. Dans certains cas, le lien masculinisation- militarisation est plus faible et dans d’autres cas, il ne l’est pas.

2009
Candace Johnson (University of Guelph)
The Political 'Nature' of Pregnancy and Childbirth (Communication, Congrès ACSP)

Extrait du rapport du jury :
Cet article analyse des débats théoriques sur la « médicalisation » tels que manifestés dans le fait que de plus en plus de femmes exigent un accouchement « naturel ». De nombreuses théoriciennes féministes soutiennent que les interventions médicales durant la grossesse et l’accouchement sont injustifiées et vont à l’encontre de l’autonomie; elles dévalorisent les aptitudes et les expériences des femmes. La critique des interventions médicales est plus forte chez les femmes des milieux favorisés et s’exprime par un parti pris pour les approches et méthodes « naturelles », « traditionnelles » ou « normales ». Le culte du naturel, soutient Johnson, est une revendication politique qui exprime la position sociale, l’identité et la résistance. L’auteure considère que cette revendication politique est démontrée dans une dualité physique et psychique, une subjectivité double exacerbée par la fracture public-privé dans la vie des femmes.

2008
Ethel Tungohan (University of Toronto)
Gender and Multiculturalism: Analyzing the Relationship between Multiculturalism, Liberalism and Women’s Rights (Communication, Congrès ACSP 2007)

Extrait du rapport du jury :
Dans cette communication, Ethel Tungohan réexamine les questions entourant le paradoxe de la « vulnérabilité multiculturelle » en analysant les tensions entre le libéralisme et le multiculturalisme et entre le multiculturalisme et le féminisme. Jetant un regard critique sur les tentatives de réconcilier ces prétendues dichotomies, elle soutient que la plupart de ces tentatives font la promotion de politiques contradictoires ou sont trop éloignées des réalités politiques pour être efficaces. Elle en arrive à la conclusion que, bien qu’un compromis soit possible, les droits individuels devraient demeurer sacro-saints et elle prône une forme de libéralisme politique qui fait place à une pluralité dans les cultures et les croyances et permet ainsi à chacun et chacune de faire sa sélection parmi une myriade de choix culturels.

2007
Paul Kershaw (University of British Columbia)
Changing the Subject: Violence, Care and (In)Active Male Citizenship (Communication, Congrès ACSP 2006)

Extrait du rapport du jury :
Dans cette communication, le Pr Kershaw critique le concept de la citoyenneté active qui sous-tend les programmes de transition de l'assistance sociale au marché du travail en soulignant que le rôle de citoyennes actives joué par les femmes en prenant soin de leur famille n’est pas pris en compte. La recherche empirique de Paul Kershaw met également en relief un autre fait : les politiques en matière de participation au marché font perdre de vue que certains comportements des hommes (violence et/ou refus de collaborer aux soins des enfants) affectent le statut économique des femmes et leurs décisions par rapport à un emploi. Les politiques d’aide sociale fondées sur la promotion de la rémunération des femmes doivent être élargies de manière à inclure des politiques visant à favoriser une paternité active chez les hommes. Paul Kershaw distingue son approche du discours américain sur la paternité lequel, en cherchant à renforcer la famille nucléaire traditionnelle, ne remet pas en question les inégalités de pouvoir et la responsabilité qui lui est associée.

2006
Alexandra Dobrowolsky (Saint Mary’s University) and Ruth Lister (Loughborough University)
Social Exclusion and Changes to Citizenship: Women and Children, Minorities and Migrants in Britain (Communication, Congrès ACSP 2005)

Extrait du rapport du jury :
Dans cette communication, les Pres Dobrowolsky et Lister analysent la situation actuelle de la citoyenneté en Grande-Bretagne à la lumière du nombre croissant de discours et pratiques politiques visant à remédier à l’exclusion sociale. Passant en revue les politiques d’aide sociale et leur compression sous le leadership de Tony Blair, elles exposent les implications de l’exclusion sociale dans deux domaines très contestés : 1) la restructuration récente de l’aide sociale ; et 2) l’immigration et les pratiques en matière d’asile. Elles analysent la pièce maîtresse du nouveau programme d’exclusion sociale et de la nouvelle stratégie de réforme de l’aide sociale du Parti travailliste dans le cadre desquels ‘l’enfant’ devient le point focal en tant que citoyen en devenir et futur citoyen-travailleur. Une telle approche a des répercussions graves pour les femmes en général tout comme pour celles qui font partie des minorités raciales et ethniques et les im/migrantes.

2005
Paul Kershaw (University of British Columbia)
Carefair (Communication, Congrès ACSP 2004)

Extrait du rapport du jury :
Dans cette communication, le Pr Kershaw regroupe des thèmes clés de la littérature sur la théorie de la citoyenneté féministe et de la littérature comparée sur l’État-providence et les politiques publiques. En partant de la prémisse que les institutions et les politiques sociales doivent inciter plus d’hommes à s’occuper des soins primaires en plus d’autres obligations citoyennes, il propose une réforme des politiques qu’il désigne sous le nom de « carefair ». Faisant plus particulièrement référence au congé de paternité au Canada, il montre comment cette réforme pourrait être actualisée.

2004
Isabelle Fortier (École nationale d'administration publique), Éric Montpetit (Université de Montréal) et Francesca Scala (Concordia University)
Democratic Practices vs. Expertise: the National Action Committee on the Status of Women and Canada’s Policy on Reproductive Technology (Communication, Congrès ACSP 2003)

Extrait du rapport du jury :
Le jury estime que les auteurs ont effectué une excellente étude de cas sur le rôle du Comité canadien d’action (CCA) en lien avec l’élaboration de politiques fédérales au sujet des techniques de reproduction assistée. Leur analyse de cette étude de cas a jeté un nouvel éclairage sur les défis et les contradictions de la représentation. Des organisations, comme le CCA, sont confrontées à la double difficulté de représenter leurs membres de manière démocratique, transparente et inclusive tout en représentant les intérêts de leurs membres en essayant d’exercer une influence sur l’élaboration de politiques gouvernementales. Les principes féministes quant à l’importance des connaissances expérientielles des femmes remettent en question la priorité accordée par l’État aux connaissances professionnelles et à l’expertise. Cette communication vient enrichir notre compréhension des liens réciproques entre les sexes et la politique, des dilemmes de la représentation féministe et des défis stratégiques qu’ont à relever les organisations de femmes dans leurs relations avec leurs membres et l’État canadien. Comme l’écrivent les auteurs, « l’étude de cas illustre la difficulté de concilier les pratiques de participation avec des structures institutionnelles du gouvernement qui continuent à être régies par des principes technocratiques axés sur l’expertise, l’efficacité et le contrôle ». Par son analyse des tensions, des contradictions et des dilemmes auxquels sont aux prises les organisations féministes dans leur double représentation auprès des leurs membres et de l’État, cette communication mérite à leurs auteurs le Prix Jill-Vickers 2004, car elle s’inscrit dans le droit fil de la recherche érudite, de la vision stratégique et de la pertinence sociale, autant de qualités que ce prix veut souligner.

 

Prix francophone de l'ACSP



Lauréate 2014 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

L'Association canadienne de science politique annonce le troisième concours biennal en vue de la remise du Prix francophone de l'ACSP.


  • L’ACSP décernera le Prix francophone de l’ACSP au meilleur livre de science politique publié en français.

  • Les livres admissibles peuvent avoir été écrits par un seul auteur ou par plusieurs auteurs. Les manuels scolaires, les livres publiés sous la direction d'une personne ou d'une équipe, les collections d'essais, les traductions et les mémoires ne sont pas admissibles.

  • Un livre soumis pour le Prix francophone de l’ACSP ne peut être soumis pour un autre prix de l’ACSP au cours de la même année ou de toute année subséquente.

  • Dans le cas d'un livre ayant un seul auteur, ce dernier doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans le cas d'un livre ayant plusieurs auteurs, au moins l'un d'entre eux doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans un cas comme dans l'autre, la cotisation doit parvenir au secrétariat de l’ACSP avant la date limite fixée pour soumettre les livres.

  • Pour le prix de 2018, la date du copyright du livre devra être 2016 ou 2017.

  • La date limite pour soumettre un livre dans le cadre de ce concours sera le 11 décembre 2017. Les livres publiés entre le 12 décembre et le 31 décembre sont admissibles à la condition que les membres du jury soient informés de la date de l’envoi par la poste.

  • Le nom du lauréat ou de la lauréate sera annoncé lors du Congrès annuel 2018 de l'Association canadienne de science politique.

  • Le lauréat ou la lauréate recevra une plaque commémorative et les livres soumis au secrétariat de l’ACSP pour le prix 2018. S’il y a deux lauréats, ceux-ci partageront les livres.

  • Pour proposer un livre, un exemplaire doit être envoyé directement à chaque membre du jury du prix aux adresses postales/de courriel fournies; un exemplaire ou une copie électronique doit également être envoyé au secrétariat de l’ACSP. Un livre peut être soumis par l’auteur (ou les auteurs), l’éditeur ou un membre du jury. Le colis doit être clairement identifié au moyen de la mention LIVRE SOUMIS AU JURY DU PRIX FRANCOPHONE DE L'ACSP.

Jury du Prix francophone de l'ACSP (version papier)
Association canadienne de science politique
Bureau 204, 260, rue Dalhousie
Ottawa ON K1N 7E4
Canada
613.562.1202

Pascale Dufour (version papier)
Département de science politique
Université de Montréal
Pavillon Lionel-Groulx
3150, rue Jean-Brillant, Pièce C-4012
Montréal QC H3C 3J7
Canada
514-343-6111 #41939

Éric Montigny (version papier)
Département de science politique
Université Laval
1030 avenue des Sciences-Humaines
Bureau 3449
Québec QC G1V 0A6
Canada
418-656-2131 #7301

Geneviève Tellier (version papier)
École d’études politiques
Faculté des sciences sociales Pièce 7005
120, rue Université
Ottawa Ontario K1N 6N5
Canada
613 562-5800 #4487

Award Winners


2014
Pascal Dufour
Trois espaces de protestation. Les Presses de l'Université de Montréal, 2013.

Excerpt from jury report:
Dans Trois espaces de protestation, Pascale Dufour cherche à comprendre comment les débats entourant la mondialisation transforment l’action collective et la politique des partis, des syndicats et du milieu associatif en France, au Canada et au Québec. Théoriquement ambitieux, son ouvrage fournit une analyse systématique et détaillée de ces luttes en les situant historiquement et géographiquement. L’auteure fait une contribution importante à la recherche sur les mouvements sociaux en liant l’analyse des discours et des actions des acteurs collectifs afin de faire ressortir la diversité des pratiques. Dufour illustre de manière convaincante l’utilité de concevoir la mondialisation comme une variable endogène aux sociétés pour explorer les dynamiques et les échelles changeantes de la contestation politique au 21ème siècle. / In Trois espaces de protestation, Pascale Dufour seeks to understand how the globalization debate transforms collective action and policies of parties, unions and the cooperative movement in France, Canada and Québec. Her theoretically ambitious work provides a systematic and detailed analysis of these struggles, situating them historically and geographically. The author makes a major contribution to research on social movements, linking discourse analysis and actions by collective players in order to reveal the diversity of practices. Dufour convincingly illustrates the usefulness of looking at globalization as an endogenous social variable, in order to explore the dynamics and changing scale of political disputes in the 21st century.

Prix de l'ACSP en politique comparée



Lauréats 2016 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

L'Association canadienne de science politique annonce le cinquième concours biennal en vue de la remise du Prix de l’ACSP en politique comparée. L’Association canadienne de science politique souhaite reconnaître, grâce à ce prix, les travaux exceptionnels réalisés par ces membres dans ce domaine.


  • L’ACSP décernera tous les deux ans le Prix de l’ACSP en politique comparée au meilleur livre publié en français ou en anglais dans le domaine de la politique comparée.

  • Les livres admissibles peuvent avoir été écrits par un seul auteur ou par plusieurs auteurs. Les manuels scolaires, les livres publiés sous la direction d'une personne ou d'une équipe, les collections d'essais, les traductions et les mémoires ne sont pas admissibles.

  • Un livre soumis au Prix de l’ACSP en politique comparée ne peut être soumis à un autre prix de l’ACSP au cours de la même année ou de toute année subséquente.

  • Dans le cas d'un livre ayant un seul auteur, ce dernier doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans le cas d'un livre ayant plusieurs auteurs, au moins l'un d'entre eux doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans un cas comme dans l'autre, la cotisation doit parvenir au secrétariat de l’ACSP avant la date limite fixée pour soumettre les livres.

  • Pour le prix de 2018, la date du copyright du livre devra être 2016 ou 2017.

  • La date limite pour soumettre un livre dans le cadre de ce concours est le 11 décembre 2017. Les livres publiés entre le 12 décembre et le 31 décembre sont admissibles à la condition que les membres du jury soient informés de la date de l’envoi par la poste.

  • Le nom du lauréat, de la lauréate ou des lauréats sera annoncé lors du congrès annuel 2018 de l'Association canadienne de science politique.

  • Le lauréat, la lauréate ou les lauréats recevra/recevront une plaque commémorative et la série de livres soumis au secrétariat de l’ACSP pour le prix 2018. S’il y a plusieurs lauréats, les livres seront partagés.

  • Pour proposer un livre, un exemplaire doit être envoyé directement à chaque membre du jury du prix aux adresses postales/de courriel fournies; un exemplaire ou une copie électronique doit également être envoyé au secrétariat de l’ACSP. Un livre peut être soumis par l’auteur (ou les auteurs), l’éditeur ou un membre du jury. Le colis doit être clairement identifié au moyen de la mention LIVRE SOUMIS AU JURY DU PRIX DE L’ACSP EN POLITIQUE COMPARÉE.

Jury du Prix de l'ACSP en politique comparée (version papier)
Association canadienne de science politique
Bureau 204, 260, rue Dalhousie
Ottawa ON K1N 7E4
Canada
613.562.1202

Ruth Dassonneville (version papier ou version électronique)
Département de science politique
Université de Montréal
3150, rue Jean-Brillant, local C-4012
Montréal QC H3C 3J7
Canada
514-343-6111 #0931
ruth.dassonneville@umontreal.ca

Yves Tiberghien (version papier)
Department of Political Science
University of British Columbia
C425 1866 Main Mall
Vancouver BC V6T 1Z1
Canada
604.822.6079

Amy Verdun (version papier ou version électronique)
Department of Political Science
University of Victoria
3800 Finnerty Road (Ring Road)
Victoria BC V8P 5C2
Canada
250-721-6637
averdun@uvic.ca

Lauréats


2016
Michelle Bonner
Policing Protest in Argentina and Chile (First Forum Press, 2014)


Photo: Michelle Bonner (University of Victoria), Aude-Claire Fourot (Simon Fraser University - membre du jury), et Yasmeen Abu-Laban (Présidente de l’ACSP 2016-2017, Dîner du président de l’ACSP, 1 juin 2016, Calgary Zoo Safari Lodge, Calgary)

Extrait du rapport du jury :
Policing Protest in Argentina and Chile de Michelle Bonner s’attaque à un phénomène politique de plus en plus courant de par le monde, à savoir le maintien de l’ordre face aux manifestations. L’ouvrage décrit la manière dont des acteurs politiques orientent leurs discours au sujet de ce qui est acceptable ou non dans le maintien de l’ordre lors de protestations. L’analyse s’articule sur la tension qui existe entre les structures démocratiques, qui incluent foncièrement le droit de manifester, et l’obligation de rendre des comptes de ceux qui ont la responsabilité de maintenir l’ordre. C’est surtout intéressant dans le cas de pays qui se sont démocratisés récemment dans la mesure où l’appareil répressif de l’État occupait une position particulière sous le régime autoritaire. Ce livre examine les pratiques et les discours relatifs au maintien de l’ordre lors de manifestations en Argentine et au Chili, où l’appareil répressif est vu à la lumière des expériences très différentes des citoyens. L’étude jette un éclairage nouveau et indispensable sur la réforme de la police et la démocratisation, surtout par rapport à l’obligation de rendre des comptes. L’ouvrage repose sur un cadre théorique novateur et fournit un nombre important de données empiriques. C’est l’exemple d’une excellente recherche dans le domaine de la politique comparée. Les personnes qui se penchent sur la démocratisation, les méthodes policières, les discours répressifs et l’obligation de rendre des comptes de l’appareil de sécurité dans les démocraties trouveront dans cet ouvrage un outil puissant non seulement pour bien comprendre ces notions, mais aussi pour remettre en question les méthodes policières utilisées aujourd’hui un peu partout dans le monde en présence de manifestations.

2014
Dietlind Stolle et Michele Micheletti
Political Consumerism (New York: Cambridge University Press, 2013)

Extrait du rapport du jury :
Political Consumerism de Dietland Stolle et Michele Micheletti fait œuvre de pionnier dans l’exploration et l’analyse empiriques du « consumérisme politique », une forme de participation politique de la part de consommateurs faisant des choix axés sur l’éthique et leurs valeurs personnelles en vue de changer des pratiques institutionnelles et commerciales. À l’aide de méthodes mixtes probantes, Stolle et Micheletti démontrent l’importance grandissante de cette nouvelle façon d’agir socialement et de prendre ses responsabilités. Les consommateurs ont recours à divers nouveaux moyens, particulièrement bien adaptés à l’ère numérique, pour exercer des pressions sur les entreprises et les gouvernements. Ces actions collectives peuvent prendre diverses formes : boycottage de tel ou tel produit, revendication de certains modes d’étiquetage ou campagne contre les ateliers clandestins, par exemple. Le livre montre, entre autres, les effets d’une campagne par courriel contre Nike ainsi que l’impact de l’étiquetage de commerce équitable et de l’activisme en faveur des aliments bio. Stolle et Micheletti ont colligé une quantité impressionnante de données de divers types et développé des stratégies d’analyse ingénieuses. Elles font preuve de prudence et de pondération dans leurs propos sur l’importance et les conséquences du consumérisme politique et elles tiennent tout à fait compte des critiques potentielles. Cet ouvrage original met de l’avant des assertions fascinantes qui sont bien démontrées et étayées.

2012
Lisa Vanhala
Making Rights a Reality? Disability Rights Activists and Legal Mobilization (New York: Cambridge University Press, 2011)

Extrait du rapport du jury :
L’ouvrage de Lisa Vanhala intitulé Making Rights a Reality? Disability Rights Activists and Legal Mobilization (New York: Cambridge University Press, 2011) apporte une contribution majeure à notre compréhension des politiques en matière des droits des personnes handicapées, à la judiciarisation des politiques et à la théorie des mouvements sociaux. Mme Vanhala présente des arguments convaincants en vue d’expliquer « pourquoi, quand et comment certains groupes sont plus susceptibles d’avoir recours à une stratégie judiciaire dans le cadre de leur logique d’action globale » (p. 9) Plutôt que de parler de ressources ou d’occasions politiques, elle avance que l’environnement institutionnel dans son ensemble a une incidence sur les cadres et les actions choisis. En somme, les idées et l’identité collective importent. À l’aide d’une approche sociologico-institutionnelle, elle se livre à une analyse précise et exhaustive fondée sur une masse de données tirées d’entrevues. Le livre compare les cas au Canada et au Royaume-Uni.

2010
Pablo Policzer
The Rise & Fall of Repression in Chile (Notre Dame University Press, 2009)

Extrait du rapport du jury :
Pablo Policzer – The Rise & Fall of Repression in Chile (Notre Dame University Press, 2009) Pablo Policzer pose une question weberienne : comment la coercition est-elle contrôlée et utilisée par des États autoritaires? Pour expliquer les variations au fil du temps dans le recours à la coercition au Chili sous le dictateur Pinochet, Policzer distingue deux types de surveillance des agents : externe et interne. Une théorie des agents principaux est utilisée pour reconstruire l’histoire de la coercition dans l’État chilien à partir d’une recherche dans les archives. Policzer montre comment des améliorations dans la surveillance interne et externe ont permis de mieux contrôler l’appareil coercitif au sein du régime, réduisant de ce fait le pouvoir personnel de Pinochet.

Prix d'excellence en enseignement de l'ACSP



Lauréats 2016 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

L'Association canadienne de science politique annonce le cinquième concours biennal en vue de la remise du Prix d'excellence en enseignement de l’ACSP. Le prix a été créé afin de souligner les contributions de politologues à l’excellence dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage.


  • Admissibilité :

    Les candidats doivent enseigner dans une université canadienne, être membres de l’ACSP et avoir dispensé des cours à temps plein à titre d’enseignant principal pendant au moins cinq ans. Les récipiendaires ne peuvent se voir accorder ce prix plus d’une fois.

    Les candidats peuvent proposer leur propre nom ou être proposés par tout membre de l’ACSP qui connaît l’enseignement du candidat, ce qui inclut les directeurs de département et les collègues du candidat au sein du département où il travaille. Dans ce dernier cas, le proposeur doit remplir un formulaire de mise en candidature et demander au candidat d’accepter sa mise en candidature en signant ce formulaire.


  • Le dossier de mise en candidature doit respecter le format suivant :

    Le dossier de candidature doit être dactylographié en Times Roman en 11 points, à simple interligne ; il ne doit pas dépasser le nombre maximum de pages indiqué plus bas. Il doit comprendre, dans l’ordre qui suit :


  • a. un C.V. mettant en relief les principales réussites du candidat en tant que chercheur et enseignant (maximum de 5 pages);

    b. un énoncé expliquant la philosophie pédagogique du candidat et la reliant à l’efficacité des méthodes d’enseignement novatrices du candidat et/ou de son leadership dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage et/ou aux contributions de ses recherches sur l'enseignement et l’apprentissage (maximum de 2 pages);

    c. un tableau d’une page énumérant tous les cours dispensés par le candidat durant les cinq dernières années; ;

    d. une copie de l’outil d’évaluation de l’enseignement;

    e. des données d’évaluation complètes (y compris les commentaires complets des étudiants) pour deux cours de préférence de niveaux différents;

    f. une lettre de recommandation du directeur du département dont fait partie le candidat ou de n’importe lequel des collègues du candidat dans ce département (2 pages au maximum);

    g. des lettres de trois anciens étudiants expliquant comment l’enseignement du candidat a eu une incidence sur leur apprentissage, leurs points de vue et l’orientation de leur carrière (2 pages au maximum pour chaque lettre);

    h. des annexes à l’appui des critères énumérés ci-dessous; par ex. : recherches sur l’enseignement et l’apprentissage, attestation de prix reçus pour l’enseignement, évaluation d’ateliers pédagogiques, etc.;

    i. un énoncé résumant les réalisations clés du candidat en lien avec son enseignement (facultatif).


    Le jury décernera le prix en fonction des critères suivants :

    a. des données attestant de l’excellence en enseignement du candidat au cours des cinq dernières années durant lesquelles il a assumé une charge d’enseignement à temps plein au niveau du baccalauréat et aux cycles supérieurs (là où des programmes d’études supérieures sont offerts). Cette exigence ne suppose pas que tous les candidats ont enseigné à temps plein au cours des cinq dernières années avant le dépôt du dossier de candidature; il s’agit plutôt de fournir des données attestant de l’excellence en enseignement d’un candidat au cours des cinq années les plus récentes durant lesquelles il a assumé une charge d’enseignement à temps plein.

    b. des données attestant d’un souci d’améliorer l’enseignement universitaire et l’apprentissage des étudiants et mettant en relief les contributions à la discipline;

    c. des données attestant de l’efficacité des méthodes d’enseignement novatrices du candidat et/ou

    d. des données attestant du leadership efficace du candidat dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage et/ou

    e. des données attestant de la qualité de ses recherches dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage.


  • La date limite pour soumettre un dossier est le le 11 décembre 2017.

  • Le nom du lauréat sera annoncé lors du Congrès annuel 2017 de l'Association canadienne de science politique.


  • Une plaque commémorative sera remise au lauréat.


  • Pour proposer un candidat, une copie du dossier doit être envoyée directement à chaque membre du jury aux adresses de courriel fournies ci-dessous; une copie doit également être envoyée par courriel au au secrétariat de l’ACSP. Il incombe au candidat de fournir une copie papier si l’un ou l’autre des membres du jury le demande. L’envoi doit être clairement identifié au moyen de la mention PRIX D'EXCELLENCE EN ENSEIGNEMENT DE L'ACSP.

Association canadienne de science politique
cpsa-acsp@cpsa-acsp.ca
Harold Jansen, University of Lethbridge
harold.jansen@uleth.ca
Anne Lachance, Queen's University
anne.lachance@queensu.ca
Mark Salter, Université d'Ottawa
mark.salter@uottawa.ca


Lauréats


2016
Dietlind Stolle, McGill University


Photo: J.P. Lewis (University of New Brunswick Saint John – membre du jury), Dietlind Stolle (McGill University), et Yasmeen Abu-Laban (Présidente de l’ACSP 2016-2017), Dîner du président de l’ACSP, 1 juin 2016, Calgary Zoo Safari Lodge, Calgary

Excerpt from jury report:
Imaginatif, voire audacieux, voilà comment les étudiants et les collègues de Dietlind Stolle décrivent son style pédagogique. Une fois par exemple, elle a invité, dans sa classe, les tout-petits de 4 et 5 ans d’une garderie montréalaise afin que ses étudiants leur enseignent des concepts politiques! Elle a l’art de mettre à profit de nouvelles technologies dans ses cours, comme le recours à des clickers pour effectuer des sondages en direct ou tester des hypothèses et ainsi dynamiser la participation des étudiants. Les étudiants au premier cycle et aux cycles supérieurs lui attribuent le mérite de leur avoir montré comment faire des recherches et comment enseigner. Ses collègues reconnaissent en elle une leader.

2014
Mark Salter, Université d'Ottawa

Extrait du rapport du jury :
Mark Salter, Ph. D., est un professeur exceptionnel. Il s'emploie à soutenir ses étudiants en mettant l'accent sur l'exploitation de leurs talents et l'apprentissage par la pratique et il ne cesse d'innover dans les tâches qu'il leur demande d'accomplir en faisant appel à de nouvelles technologies d'apprentissage. Ses salles de cours sont conçues de manière à favoriser l'esprit de découverte. Chef de file dans la promotion de l'excellence en enseignement et en apprentissage, il a présenté des communications ici et à l'étranger sur ses méthodes pédagogiques. Il est également actif dans le domaine du perfectionnement professionnel et ce, tant au sein de l'Association canadienne de science politique que l'Association des études internationales, en plus de mener à bien des recherches sur l'enseignement et l'apprentissage.

2012
Heather Smith, University of Northern British Columbia

Extrait du rapport du jury :
Tout le dossier de Heather Smith témoigne de sa passion pour l’enseignement. Cette passion est corroborée par les postes administratifs qu’elle a détenus dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage, par les nombreux prix prestigieux qu’elle a remportés jusqu’ici, dont le Prix national 3M d’excellence en enseignement, et par son approche pédagogique interactive, inspirée par une philosophie féministe critique. Heather Smith est passée maître dans la recherche en pédagogie; elle s’emploie non seulement à intégrer le fruit de ses travaux dans ses méthodes d’enseignement, mais aussi dans ses activités de perfectionnement de l’enseignement. La contribution de Heather Smith va au-delà des expériences qu’elle donne à vivre à ses étudiants; la communauté universitaire dans son ensemble en profite à travers ses ateliers, les communications qu’elle présente lors de congrès et ses publications sur l’enseignement et l’apprentissage.

2010
J. Marshall Beier, McMaster University

Extrait du rapport du jury :
J. Marshall Beier est manifestement un professeur de politique internationale exceptionnel. Ses cours se distinguent par leur envergure et leur cohésion; ses objectifs d’apprentissage et ses critères d’évaluation sont clairs. Il passionne ses étudiants et son approche est remarquable dans la mesure où il respecte ses étudiants et les considère comme des agents intellectuels à part entière. Dans son Innovation in Arms Control Project, un séminaire de fin d’année, il aide les étudiants à se lancer ensemble dans leur propre quête de savoir, leurs travaux étant publiés dans une série intitulée Working Paper qu’il a créée. Ces travaux viennent alimenter un cours de troisième année et les simulations dans le cours de troisième année servent de base à des recherches menées dans le séminaire de quatrième année. Dans leurs lettres, ses étudiants expriment non seulement à quel point ils ont aimé son enseignement, mais aussi combien ses cours, son mentorat et son exemple ont inspiré les objectifs qu’ils se sont donnés et le déroulement de leurs carrières.

Prix C.B.-Macpherson



Lauréats 2016 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

L'Association canadienne de science politique annonce le treizième concours biennal en vue de la remise du Prix C.B.-Macpherson. Le prix a été créé pour rendre hommage à la vie et à l'œuvre du grand politologue canadien C.B.-Macpherson (1911-1987) ainsi que pour encourager les idéaux scientifiques qu'il a personnifiés. Jouissant d'une réputation à l'échelle internationale, ce spécialiste de la théorie politique a été professeur à la University of Toronto.


  • L’ACSP décernera tous les deux ans le Prix C.B.-Macpherson au meilleur livre publié en français ou en anglais dans le domaine de la théorie politique.

  • Les livres admissibles peuvent avoir été écrits par un seul auteur ou par plusieurs auteurs. Les manuels scolaires, les livres publiés sous la direction d'une personne ou d'une équipe, les collections d'essais, les traductions et les mémoires ne sont pas admissibles.

  • Un livre soumis pour le Prix C.B.-Macpherson ne peut être soumis à un autre prix de l’ACSP au cours de la même année ou de toute année subséquente.

  • Dans le cas d'un livre ayant un seul auteur, ce dernier doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans le cas d'un livre ayant plusieurs auteurs, au moins l'un d'entre eux doit être membre de l'ACSP dans l'année où le livre est pris en considération pour le prix. Dans un cas comme dans l'autre, la cotisation doit parvenir au secrétariat de l’ACSP avant la date limite fixée pour soumettre les livres.

  • Pour le prix de 2018, la date du copyright du livre devra être 2016 ou 2017.

  • La date limite pour soumettre un livre dans le cadre de ce concours sera le 11 décembre 2017. Les livres publiés entre le 12 décembre et le 31 décembre sont admissibles à la condition que les membres du jury soient informés de la date de l’envoi par la poste.

  • Le nom du lauréat ou de la lauréate sera annoncé lors du Congrès annuel 2018 de l'Association canadienne de science politique.

  • Le lauréat ou la lauréate recevra une plaque commémorative et les livres soumis au secrétariat de l’ACSP pour le prix 2018. S’il y a deux lauréats, ceux-ci partageront les livres.

  • Pour proposer un livre, un exemplaire doit être envoyé directement à chaque membre du jury du prix aux adresses postales/de courriel fournies; un exemplaire ou une copie électronique doit également être envoyé au secrétariat de l’ACSP. Un livre peut être soumis par l’auteur (ou les auteurs), l’éditeur ou un membre du jury. Le colis doit être clairement identifié au moyen de la mention LIVRE SOUMIS AU JURY DU PRIX C.B.-MACPHERSON.

Jury du Prix C.B.-Macperson (version papier)
Association canadienne de science politique
Bureau 204, 260, rue Dalhousie
Ottawa ON K1N 7E4
Canada
613.562.1202


Simone Chambers (version papier)
Department of Political Science
3151 Social Science Plaza
University of California Irvine
Irvine CA 92697-5100
USA
949-392-2585

Rémi Leger (version papier ou version électronique)
Department of Political Science
Simon Fraser University
8888 University Drive
Burnaby, BC V5A 1S6
Canada
778-782-4250
rleger@sfu.ca

Robert Sparling (version papier ou version électronique)
École d'études politiques
Faculté des sciences sociales
120 Université (7078)
Ottawa, Ontario, K1N 6N5
Canada
613-562-5800 (2657)
rsparlin@uottawa.ca

Lauréats


2016
Glen Sean Coulthard
Red Skin White Masks: Rejecting the Colonial Politics of Recognition (Minneapolis: University of Minnesota Press, 2014).


Photo: Guy Laforest (Université Laval – Ancien lauréat), Daniel Voth (University of Calgary – en représentation de Glen Sean Coulthard), et Yasmeen Abu-Laban (Présidente de l’ACSP 2016-2017), Dîner du président de l’ACSP, 1 juin 2016, Calgary Zoo Safari Lodge, Calgary

Excerpt from jury report:
Comme le titre le suggère, l’ouvrage de Coulthard invoque le legs controversé de Peau noire, masques blancs de Frantz Fanon et d’autres théories postcoloniales et les déploie dans le contexte des luttes autochtones au Canada. L’argumentaire original de Coulthard s’appuie sur Fanon et le matérialisme historique en vue d’exposer le côté sombre du multiculturalisme libéral et de la politique de reconnaissance. Par le biais d’une série d’études de cas/de controverses politiques —la lutte des Dénés pour l’autodétermination, la Commission royale sur les peuples autochtones, le mouvement Idle No More —, Coulthard montre que ce qui a été d’ordinaire considéré comme des politiques pour le moins progressistes revient au fond à une habile supercherie visant à rationaliser la poursuite de l’exploitation de la main-d’œuvre et des ressources autochtones. Très prenant et remarquablement bien écrit, Red Skin, White Masks vient à point nommé enrichir la théorie et la pratique contemporaines en politique canadienne tout en jetant sur elles un regard critique.

2014
Joseph H. Carens
The Ethics of Immigration (Oxford University Press, 2013)

Extrait du rapport du jury :
The Ethics of Immigration de Joseph Carens offre sans doute l’étude la plus étoffée et la plus éclairante au sujet des questions normatives soulevées par l’immigration internationale. Faisant appel à l’analyse normative contextuelle élaborée dans ses travaux précédents, Carens propose ici une présentation nuancée des droits et devoirs de diverses catégories de migrants et des collectivités d’accueil. Apportant aussi sa contribution à une théorie idéale de l’immigration, il reformule son argument controversé et d’avant-garde en faveur de l’ouverture des frontières, c’est-à-dire de la libre circulation des personnes de par le monde. Le traité de Carens montre comment la théorie politique peut nous guider à la fois dans les problèmes politiques difficiles qui sont les nôtres et dans notre réflexion de fond sur les exigences de la justice sociale.

2012
Jennifer Nedelsky (University of Toronto)
Law’s Relations (Oxford University Press, 2011)

Extrait du rapport du jury :
Cet ouvrage interdisciplinaire à la fois novateur et ambitieux fait valoir que nous devons reconceptualiser l’idée même de l’autonomie en droit si nous voulons que nos systèmes juridiques et politiques respectent leurs engagements. Remettant en question la tendance dominante qui consiste à interpréter l’autonomie d’une manière individualiste et en délimitant des frontières, ce livre développe d’une manière convaincante l’idée nouvelle d’une autonomie relationnelle. Autre aspect tout aussi important : l’auteure analyse un vaste éventail de cas empiriques et démontre que l’application systématique d’une autonomie relationnelle dans les raisonnements juridiques et protégerait et améliorerait l’autonomie relationnelle selon des façons qui échappent à nos notions courantes de l’autonomie. Ce livre remarquable et déterminant devrait avoir des échos dans de nombreux champs d’étude et dans l’exercice du droit.

2010
James Tully (University of Victoria)
Public Philosophy in a New Key (Cambridge University Press, 2008)

Extrait du rapport du jury :
Dans son ouvrage en deux volumes, James Tully milite en faveur du rôle de la philosophie publique à l’égard de la démocratie. Nouvelle synthèse, à la fois originale et claire, de son ouvrage précédent sur l’histoire de la pensée politique occidentale, le colonialisme et le postcolonialisme, le constitutionalisme moderne et les peuples autochtones, cet ouvrage-ci de Tully propose un projet inspirant qui souligne la nécessité de l’entrée en dialogue de la philosophie publique avec des citoyens engagés dans des luttes contre diverses formes d’injustice et d’oppression. La philosophie publique peut jeter un éclairage critique sur les secteurs où des luttes citoyennes prennent place et sur les pratiques en matière de libertés civiles visant à faire changer ces situations. L’accent sur les relations entre la normativité et le pouvoir tout comme le besoin de les mettre en lumière aux yeux de tous grâce aux compétences particulières des chercheurs font de la philosophie publique un nouvel outil pour la démocratie. L’envergure et la profondeur de cette analyse, combinées à la mise en lumière des libertés civiles et de la possibilité de l’élucidation réciproque de la recherche universitaire et des luttes des citoyens pour la démocratie, expliquent la contribution majeure et vraiment inspirante de cet ouvrage à la théorie politique contemporaine.

2008
Monique Deveaux (Williams College)
Gender and Justice in Multicultural Liberal States (Oxford University Press, 2006)

Extrait du rapport du jury :
L’ouvrage de Monique Deveaux intitulé Gender and Justice in Multicultural Liberal State nous permet de mieux comprendre les défis auxquels les États libéraux font face lorsqu’ils ont des engagements contradictoires vis-à-vis des droits culturels et de l’égalité des sexes. Sa description de ces tensions repose sur une analyse rigoureuse non seulement de la littérature actuelle, mais aussi de divers cas en Afrique du Sud, au Canada et en Grande-Bretagne. Son approche est sans contredit politique. Elle soutient que, même si nous pouvons et devons comprendre ces tensions aux plans éthique, psychologique, sociologique et juridique, nos réponses devraient mettre l’accent sur des cadres favorisant les négociations et délibérations démocratiques ainsi que les conditions grâce auxquelles les personnes affectées par ces conflits obtiennent la capacité de participer à leur négociation. Monique Deveaux appuie son approche de la légitimité démocratique sur des normes d’inclusion politique et de dialogue démocratique. Elle a une vaste compréhension des espaces de la démocratie, qui pour elle comprennent non seulement les institutions de la démocratie, mais aussi les diverses activités démocratiques informelles dans les sphères privées et sociales. Le comité a été fortement impressionné par l’exhaustivité et la rigueur de l’argumentation et estime que le livre de Monique Deveaux développe d’une manière solide et créative ce qui est devenue une école de pensée distinctement canadienne au sujet de la nature et des pratiques des sociétés multiculturelles libérales.

2006
L.W. Sumner (University of Toronto)
The Hateful and the Obscene: Studies in the Limits of Free Expression (University of Toronto Press, 2004)

Extrait du rapport du jury :
Dans The Hateful and the Obscene, L.W. Sumner développe une théorie originale au sujet de la libre expression et l’applique à des cas célèbres ayant trait à l’obscénité et à la littérature haineuse au Canada. La théorie, qui reprend certains éléments de J.S. Mill (son conséquentialisme et le principe de non-nuisance) est soigneusement et clairement élaborée, puis utilisée comme cadre pour analyser les principales décisions judiciaires canadiennes sur la pornographie et la littérature haineuse. Sumner peut ainsi situer et évaluer ces décisions et raisonnements par rapport à des principes philosophiques fondamentaux concernant la libre expression. Ces analyses exhaustives et percutantes éclairent les décisions judiciaires et parfois les critiquent. Ce livre est d’une originalité éclatante et deviendra un ouvrage phare dans la littérature philosophique sur la libre expression.

2004
Duncan Ivison (University of Toronto)
Postcolonial Liberalism (Cambridge: Cambridge University Press, 2002)

Extrait du rapport du jury :
Dans Postcolonial Liberalism, Duncan Ivison explore les difficultés que pose la compréhension libérale de la justice, de la citoyenneté et de la démocratie par rapport à la situation et aux demandes des autochtones dans les démocraties contemporaines. Combinant les discussions de théoriciens aussi différents que Rawls et Habermas d’une part et Foucault et Said d’autre part, Ivison prône une version de la théorie libérale qui est pluraliste, ouverte et attentive aux exigences des contextes locaux, mais qui continue d’aspirer à une généralité fondée sur des principes. Maîtrisant un éventail remarquablement vaste d’ouvrages, Ivison produit une analyse à la fois subtile et fouillée. Il fait preuve, dans ses propres propos, de l’écoute et de l’ouverture d’esprit qu’il préconise. Il s’agit là d’un apport exceptionnel à la littérature dans le domaine de la théorie politique contemporaine.

2002
Joseph Carens (University of Toronto)
Culture, Citizenship, and Community. A Contextual Exploration of Justice as Evenhandedness (Oxford University Press, 2000)

Extrait du rapport du jury :
Selon le comité, l’ouvrage de Joseph Carens se compare aux meilleurs travaux d’érudition produits à l’échelle mondiale sur le sujet de la citoyenneté et de la communauté, notamment par les idées qu’il développe au sujet du contexte et de l’impartialité. L’auteur présente une argumentation subtile et rigoureuse en traitant de plusieurs positions théoriques distinctes. Il allie une profondeur théorique à une sensibilité contextuelle. Une partie de sa subtilité tient à la présentation d’exemples particuliers bien concrets montrant comment ils peuvent enrichir la discussion théorique en révélant des ambiguïtés conceptuelles cachées. Le comité s’accorde pour dire qu’il s’agit d’un ouvrage remarquable, original et d’une grande portée, dont l’importance sera reconnue bien au-delà des cercles de la science politique.

2000
Alan Patten (McGill University)
Hegel's Idea of Freedom (Oxford University Press, 1999)

1998
Richard Vernon (University of Western Ontario)
The Career of Toleration (McGill-Queen's University Press, 1997)

1996
Will Kymlicka (University of Ottawa)
Multicultural Citizenship (Oxford University Press, 1995)

1994
Ronald Beiner (University of Toronto)
What's the Matter with Liberalism? (University of California Press, 1992)

Prix de l’ACSP dans le cadre de la compétition « Ma thèse en trois minutes à l’intention des étudiants diplômés »



Lauréate 2017 | Lauréats des années précédentes



Règlements 2018



Note : Pour les besoins du présent document, il est entendu que le masculin comprend le féminin et qu’il est utilisé dans le seul but d’éviter d’alourdir le texte.

Le comité du programme de l’ACSP décernera le Prix de l’ACSP dans le cadre de la compétition « Ma thèse en trois minutes à l’intention des étudiants diplômés » 2018 lors du Congrès 2018 de l'ACSP.

Pour le mandat du prix, veuillez cliquez ICI.
Communiquez avec le secrétariat de l'Acsp pour soumettre votre proposition.


Lauréats


2017
Ioana Alexandra Manoliu (Université de Montréal)
“Does My Favourite Political TV Series Make Me Cynical?”



Photo: « Ma thèse en 3 minutes » (Finale)
Renan Levine (Président) et Ioana Alexandra Manoliu (la lauréate)
1 juin 2017 | POD-366 (Podium Building) | Ryerson University


Extrait du rapport du jury :
Dans sa présentation visuelle, Ioana Alexandra Manoliu a résumé sa recherche expérimentale récente sur l’effet d’une émission de télévision comme House of Cards sur le cynisme des gens. Elle a pu observer chez ses sujets qu’après avoir regardé un seul épisode de House of Cards, leur niveau de confiance envers les institutions politiques avait grandement diminué.

Finalistes:

Adib Bencherif (Université d'Ottawa)
Des rébellions touarègues au Mali et au Niger à l’exploration des récits : les pratiques de représentation temporelle et spatiale

Samantha Jackson (McMaster University)
Politicizing the White Coat: Medical Activism and Refugee Health Policy in Berlin and London

Anna Kuteleva (University of Alberta)
The Social Construction of Energy: China’s Energy Relations with Canada, Kazakhstan, and Russia

Sélection des présentations 2017





2016
Cathy Alexander (University of Melbourne)
“Into the Lion's Den: How to Implement Durable Public-interest Reforms”


Photo: « Ma thèse en 3 minutes » (Finale)
Renan Levine (University of Toronto Scarborough - Président), Cathy Alexander (University of Melbourne) et Laura Stephenson (présidente du comité du programme 2016)
2 juin 2016 | Science Theatres 128 | University of Calgary


2016 THREE MINUTE THESIS PRIZE (Finals) / PRIX « MA THÈSE EN 180 SECONDES » (Finale) 2016
Sponsored by Mitacs / Commandité par Mitacs
Prize recipient / la lauréate : Cathy Alexander (University of Melbourne) - Into the Lion's Den: How to Implement Durable Public-Interest Reforms
June 2 juin 2016 | Science Theatres 128 | University of Calgary



Runners Up:


2016 THREE MINUTE THESIS PRIZE (Finals) / PRIX « MA THÈSE EN 180 SECONDES » (Finale)
2016 Sponsored by Mitacs / Commandité par Mitacs
Photo: Finalist / Finaliste William Barclay (Carleton University) - Niccolò Machiavelli, the Baron de Montesquieu, and the Destabilizing Effect of Ideological Migration on States


2016 THREE MINUTE THESIS PRIZE (Finals) / PRIX « MA THÈSE EN 180 SECONDES » (Finale) 2016
Sponsored by Mitacs / Commandité par Mitacs
Photo: Finalist / Finaliste
Kate Daley (York University) - Why Waterloo Region is Committed to the Fight Against Urban Sprawl June 2 juin 2016 | Science Theatres 128 | University of Calgary


2016 THREE MINUTE THESIS PRIZE (Finals) / PRIX « MA THÈSE EN 180 SECONDES » (Finale) 2016
Sponsored by Mitacs / Commandité par Mitacs
Photo: Finalist / Finaliste Semra Sevi (University of Toronto): Party Switching in the Canadian House of Commons since 1867 June 2 juin 2016 | Science Theatres 128 | University of Calgary

2015
Alison Smith (Université de Montréal)




Extrait du rapport du jury :
À venir